— Sergei Elagin / Shutterstock.com

Les pirates informatiques sont de plus en plus performants. Récemment, l’un d’entre eux a réussi à voler 533 millions de données sur Facebook, qui ont par la suite été mises en vente sur Telegram. Parmi les données volées figurent notamment les numéros de téléphone de nombreux utilisateurs.

Les numéros de téléphone mobile de plus de 500 millions d’utilisateurs de Facebook ont été mis en vente via un bot sur Telegram. Le problème a initialement été signalé par le chercheur en sécurité Alon Gal. Selon lui, l’individu qui a programmé le bot prétend disposer de données appartenant à 533 millions d’utilisateurs, qui proviennent d’une brèche de sécurité de Facebook qui a été corrigée en 2019. Désormais, les acheteurs potentiels peuvent donc utiliser le bot pour passer au crible les données afin de trouver des numéros de téléphone qui correspondent aux identifiants utilisateur, ou vice versa.

Il ne faut cependant pas oublier qu’il faut payer pour accéder à ces informations qui seront déverrouillées après le paiement des « crédits » de requête. Le prix de ces crédits est de 20 dollars chacun, mais ils deviennent moins chers s’ils sont achetés en gros. Pour l’instant, on ignore si Facebook et Telegram ont déjà pris des mesures pour supprimer le bot et la vente de ces données personnelles. Par ailleurs, Alon Gal a enjoint Facebook à avertir ses utilisateurs concernant cette nouvelle affaire de vol de données, a rapporté The Verge. L’entreprise de Mark Zuckerberg n’a pas encore émis de commentaire sur le sujet.

À noter que la faille à l’origine du problème avait déjà causé une fuite de données de 690 millions d’utilisateurs ; un scandale qui avait fait couler beaucoup d’encre à l’époque.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de