— WAYHOME studio / Shutterstock.com

Pour un bon nombre de gens, le sentiment de déjà-vu est la preuve de l’existence d’une dimension mystique et magique à notre réalité. Les scientifiques vont cependant mettre fin à ce mythe, étant donné qu’une nouvelle étude semble avoir trouvé une explication sur le sujet.

De fausses prémonitions induites par le système de vérification du cerveau

Il faut savoir que le sentiment de déjà-vu peut être une sensation très troublante, et ça l’est plus encore quand cela s’accompagne du sentiment de savoir ce qui va se passer par la suite. Quelle que soit cependant l’étrangeté de ce phénomène, les scientifiques de l’université du Colorado ont réussi à trouver une explication qui prouve que ce n’est nullement lié au surnaturel et à la voyance.

Dans une étude publiée dans Psychonomic Bulletin & Review, l’équipe de scientifiques dirigée par Anne Clearly explique que le sentiment de savoir ce qui va se passer après une sensation de déjà-vu serait dû à ce que l’on appelle un biais postdictif. Ce phénomène est étroitement lié à la mémoire et serait en fait une illusion induite par un souvenir familier, lui-même lié au sentiment de déjà-vu.

Il est à noter que des études ultérieures ont déjà prouvé que le sentiment de déjà-vu n’a rien de mystique, mais est également lié au souvenir, notamment au système de vérification de la mémoire dans le cerveau. En fait, le cerveau a tendance à mémoriser un très grand nombre de souvenirs afin de prendre des décisions futures en se basant sur les expériences passées. Lorsqu’on fait l’expérience de déjà-vu, le cerveau scanne tous ces souvenirs pour voir s’il n’y a pas d’erreurs. En se basant sur ce fait, les scientifiques ont même réussi à déclencher artificiellement des sentiments à des personnes qui ont accepté de se prêter à l’expérience.

Le biais postdictif : rien de plus qu’une sensation de familiarité à une scène aléatoire

Ainsi, le sentiment de déjà-vu et la sensation de prédiction qui a tendance à le suivre ne sont que des illusions de notre cerveau. Pour prouver cette nouvelle théorie, les scientifiques ont demandé aux participants à l’étude d’explorer une scène de réalité virtuelle, puis de leur demander s’ils ressentaient un sentiment de déjà-vu. Après cela, les participants ont à nouveau examiné la scène virtuelle, dont la prise de vue s’est tournée au hasard vers la gauche ou la droite ; puis on leur a demandé si tout s’était passé comme prévu.

Enfin, dans une autre expérience, un deuxième groupe de participants a effectué la même série d’actions, avec pour tâche supplémentaire de déterminer à quel point la scène leur était familière avant et après avoir tourné. Les résultats combinés des deux expériences ont montré que les personnes faisant l’expérience d’une forte sensation de déjà-vu étaient plus susceptibles de ressentir un biais postdictif, et d’avoir une forte confiance en leur capacité de prédiction.

Anne Cleary et ses pairs expliquent que cette croyance erronée en la précision d’une fausse prédiction est probablement due au sens intense de familiarité procuré par la sensation de déjà-vu. « Si toute la scène est ressentie d’une manière familièrement intense au fur et à mesure de son déroulement, cela pourrait faire croire à notre cerveau que nous avons tout compris », a expliqué Anne Cleary. « Parce que ça semblait très familier pendant le passage, c’était comme si on avait tout le temps su comment ça allait se passer, même si cela n’aurait pas pu être le cas. »

Bref, le sentiment de déjà-vu et le sentiment de savoir ce qui va se passer ensuite ne sont que des illusions créées par notre cerveau. Par ailleurs, Cleary prévoit de mettre ses conclusions à profit dans un contexte clinique. Elle prévoit d’ailleurs de s’associer avec l’Emory University pour en savoir plus sur le sujet. Les nouvelles études de Cleary porteront notamment sur les personnes atteintes de lésions du lobe temporal médial du cerveau, et de la relation que cela pourrait avoir sur la sensation de déjà-vu et le biais postdictif.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de