Pour visiter les Etats-Unis, on vous demande désormais de renseigner vos réseaux sociaux

Alors que les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans notre vie, les Etats-Unis ont décidé de mettre en place une nouvelle mesure qui invite les voyageurs à renseigner leurs comptes aux douaniers pour avoir un droit d’entrée sur le territoire américain.

Le 20 décembre 2016, le document ESTA (Electronic System for Travel Authorization), qui est nécessaire pour entrer sur le sol américain, a été mis à jour. Dorénavant, l’Amérique demande aux voyageurs de 38 pays de renseigner les comptes Facebook, Twitter, Youtube, Instagram et LinkedIn, lors de la demande d’un visa. Cette mesure a pour unique but d’identifier les potentielles menaces terroristes, ou presque…

1.reseaux-mesure

Inévitablement, cette nouvelle mesure engendre des réactions et la colère de nombreuses associations luttant pour la défense de la vie privée et des consommateurs. L’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) a été interrogée par Politico sur cette nouvelle mesure. D’après Michael W. Macleod-Ball, membre de l’ACLU, les données recueillies par les douaniers après renseignement des réseaux sociaux ne sont pas suivies, c’est-à-dire qu’il n’existe aucune règle visant à limiter l’usage des informations. De plus, l’institution The Internet Association qui regroupe les géants Facebook, Twitter et Google, se dit, elle aussi, préoccupée par la mise en place d’une telle mesure.

Si cette mesure comporte des points positifs du point de vue de la sécurité nationale américaine, elle engendre également des points négatifs sur tout ce qui touche à la vie privée…


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux