Donald Trump est très largement critiqué sur sa gestion du coronavirus. Alors qu’il vient tout juste de reprendre le golf comme si de rien n’était, le président des États-Unis est sous le feu des critiques. Les chiffres prouvent son incompétence.

Les États-Unis très largement touchés par le coronavirus

C’est un fait, les États-Unis sont gravement touchés par le coronavirus. Sans surprise, la gestion de Donald Trump en est pour beaucoup. Une étude de l’université de Columbia s’est intéressée aux conséquences du comportement de Trump face à l’arrivée du virus. Le résultat est affolant.

Relayée par le New York Times, l’étude dévoile que si des mesures avaient été prises une semaine plus tôt, soit le 8 mars, 36 000 morts auraient pu être évités. Il s’agissait uniquement de mettre en place des mesures de distanciation sociale et de contrôler la population. De plus, si le confinement avait été mis en place dès le 1er mars, soit 2 semaines avant le confinement, tout aurait changé. La preuve, « environ 54 000 morts en moins auraient été à déplorer début mai », d’après l’étude. Ce chiffre considérable équivaut à 83 % des décès liés au coronavirus.

Confinement États-Unis
— Adam McCullough / Shutterstock.com

Les États-Unis, nouvel épicentre de la pandémie

Bien que les mesures de distanciation aient été mises en place, il est clair que les États-Unis auraient pu mieux se préparer. Les décisions tardives reflètent une « dynamique impitoyable de l’épidémie qui a balayé les villes américaines au début du mois de mars ».

Une réaction rapide de Donald Trump, mais également du maire et du gouverneur de New York, aurait eu un impact énorme. En ce qui concerne New York, 21 800 décès sont à dénombrer le 3 mai. Pour remuer le couteau dans la plaie, le journal dévoile que « moins de 4 300 personnes seraient mortes si des mesures avaient été mises en place et adoptées à l’échelle nationale le 8 mars ».

Pour rappel, les États-Unis sont le pays le plus durement touché au monde par le virus. Ce dernier a fait 99 498 victimes et 1 699 634 cas recensés.

4
COMMENTEZ

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
MamarAlain SmeekensEPONINEde simple bon sens ! Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
de simple bon sens !
Invité
de simple bon sens !

Article attestant du « syndrome anti-Trump » de son auteur …. cet article est ridicule…. l’étude universitaire est ridicule … elle relève d’une logique d’ « âni-versitaire » … indigne et partisan ! Si le Président Trump avait fermé la totalité de frontières, des aéroports, et interdit tous les déplacements internationaux …. le virus ( et la pandémie qui s’en est suivi) auraient probablement mis beaucoup plus de temps pour nous parvenir….. et nous serait, peut être, jamais parvenue si, comme certains le pensent, la pandémie (et le virus) finiront par s’éteindre spontanément, pendant la période estivale, comme ce fut le cas du « sras »… Lire la suite »

EPONINE
Invité

Bien dit, de simple bon sens ! Une fois de plus un article partial écrit avec les pieds par un « journaliste » psittaciste qui n’a jamais dû entendre parler d’Albert Londres. (récurrent sur ce site, pour éduquer les mougeons…) Avant de faire des gorges chaudes sur la situation aux Usa (parabole de la paille et de la poutre) il serait bon de s’occuper de celle de la France, pas si brillante que ses dirigeants puissent se permettre de gloser sur celle des autres. Balayer devant sa porte, un axiome à étudier. De surcroît il est totalement malhonnête de balancer un nombre… Lire la suite »

Alain Smeekens
Invité
Alain Smeekens

Bien répondu cher monsieur, de plus ce qui me trotte dans la tête c’est que personne ne se demande que venait faire de vieux chinois de plus de 80 ans dans nos capitales et autres lieu industriels pour venir y mourir ou sacrifier, ce n’était pas de riches commerçants seulement de petits vieux. Cela n’est il pas une attaque déguisée car l’Afrique centrale qui est le fournisseur de la Chine en matière première n’ a pas été touché ou très peu et les responsables chinois disent ce qu’ils veulent sur le taux de mortalité dans leur pays.

Mamar
Invité
Mamar

Les Américains sont il aussi sots pour avoir élu un FOU à leur gouvernance!