Donald Trump est très largement critiqué sur sa gestion du coronavirus. Alors qu’il vient tout juste de reprendre le golf comme si de rien n’était, le président des États-Unis est sous le feu des critiques. Les chiffres prouvent son incompétence.

Les États-Unis très largement touchés par le coronavirus

C’est un fait, les États-Unis sont gravement touchés par le coronavirus. Sans surprise, la gestion de Donald Trump en est pour beaucoup. Une étude de l’université de Columbia s’est intéressée aux conséquences du comportement de Trump face à l’arrivée du virus. Le résultat est affolant.

Relayée par le New York Times, l’étude dévoile que si des mesures avaient été prises une semaine plus tôt, soit le 8 mars, 36 000 morts auraient pu être évités. Il s’agissait uniquement de mettre en place des mesures de distanciation sociale et de contrôler la population. De plus, si le confinement avait été mis en place dès le 1er mars, soit 2 semaines avant le confinement, tout aurait changé. La preuve, « environ 54 000 morts en moins auraient été à déplorer début mai », d’après l’étude. Ce chiffre considérable équivaut à 83 % des décès liés au coronavirus.

Confinement États-Unis
— Adam McCullough / Shutterstock.com

Les États-Unis, nouvel épicentre de la pandémie

Bien que les mesures de distanciation aient été mises en place, il est clair que les États-Unis auraient pu mieux se préparer. Les décisions tardives reflètent une « dynamique impitoyable de l’épidémie qui a balayé les villes américaines au début du mois de mars ».

Une réaction rapide de Donald Trump, mais également du maire et du gouverneur de New York, aurait eu un impact énorme. En ce qui concerne New York, 21 800 décès sont à dénombrer le 3 mai. Pour remuer le couteau dans la plaie, le journal dévoile que « moins de 4 300 personnes seraient mortes si des mesures avaient été mises en place et adoptées à l’échelle nationale le 8 mars ».

Pour rappel, les États-Unis sont le pays le plus durement touché au monde par le virus. Ce dernier a fait 99 498 victimes et 1 699 634 cas recensés.

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
de simple bon sens !
de simple bon sens !
1 année

Article attestant du « syndrome anti-Trump » de son auteur …. cet article est ridicule…. l’étude universitaire est ridicule … elle relève d’une logique d’ « âni-versitaire » … indigne et partisan ! Si le Président Trump avait fermé la totalité de frontières, des aéroports, et interdit tous les déplacements internationaux …. le virus… Lire la suite »

Mamar
Mamar
1 année

Les Américains sont il aussi sots pour avoir élu un FOU à leur gouvernance!