— © SpaceX / Youtube

Le fondateur de SpaceX a été interrogé sur Twitter sur ses projets de colonisation de Mars. Ses ambitions donnent le tournis : selon lui, à raison de trois lancements par jour (!), une première ville complètement autonome pourrait être fonctionnelle au bout de vingt ans.

La petite annonce d’Elon Musk sur les lancements de Starship en direction de Mars à seulement 2 millions de dollars n’est pas restée sans suite. Après avoir été interpellé sur Twitter (où il est actif, voire omniprésent tant pour des déclarations personnelles que sur ses entreprises, Tesla — voitures électriques et panneaux solaires — et SpaceX), l’intéressé a répondu sur ce qu’il estime nécessaire pour créer une ville autonome sur Mars.

« Un millier de vaisseaux seront nécessaires pour créer une ville martienne autosuffisante./ En prenant en compte le fait que les planètes s’alignent tous les deux ans. / Donc cela prendra environ 20 ans pour transférer un million de tonnes à Mars Base Alpha, ce qui est espérons devrait suffire à la rendre autosuffisante. »

Musk explique qu’il est nécessaire, d’un point de vue économique, de poursuivre cet objectif d’une réduction des coûts de lancement à 2 millions de dollars. Cela acquis, en tenant le rythme ahurissant de trois lancements Starship par jour, pour atteindre 1000 lancements en un an (chacun pouvant transporter entre 100 et 150 tonnes), une ville sur Mars pourrait être achevée au bout de 20 ans, les lancements n’étant possible, en terme de proximité d’orbites entre Mars et notre planète, que tous les deux ans.

Avec mille vaisseaux Starship construits (les lanceurs Super Heavy, une fois en orbite, pourront revenir sur Terre et être réutilisés), le million de tonnes envoyé sur la planète rouge pourrait donc fournir le nécessaire au développement d’une colonie humaine. Starship n’en est cependant qu’aux premières phases de tests. Cette vidéo produite Le Monde revenait récemment sur le casse-tête du voyage pour Mars : de quoi prévenir, qu’il faudra patienter encore un peu, quelle que soit l’impressionnante progression de SpaceX en direction de son objectif absolu.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de