Carl Sagan
© NASA

Principalement connu du grand public pour ses œuvres de vulgarisation scientifique, Carl Sagan était un éminent astronome américain… ainsi qu’un consommateur de cannabis, auquel il avait consacré un essai secret à la toute fin des années 1960.

M. X = Carl Sagan

Figurant dans l’ouvrage Marihuana Reconsidered de Lester Grinspoon, psychiatre à Harvard devenu l’un des principaux partisans de la légalisation du cannabis, l’essai en question (consultable dans son intégralité ici) était signé par un certain « M. X », dont la véritable identité n’a été officiellement révélée qu’après la mort de Sagan, dans la biographie Carl Sagan : A Life, parue en 1999.

Bien qu’il n’ait été que consommateur occasionnel, Sagan abordait comment le cannabis, qu’il avait découvert au milieu de la trentaine, avait contribué à enrichir sa vie, tant à un niveau superficiel que profond, en l’aidant notamment à améliorer sa compréhension de certaines problématiques sociales et de l’art.

« Cela amplifie les sensibilités torpides et produit des effets encore plus intéressants à mes yeux », écrivait-il. « L’expérience du cannabis a grandement amélioré ma capacité à comprendre l’art, un domaine que je n’avais jamais vraiment apprécié auparavant. Le niveau de compréhension de l’intention de l’artiste que je peux atteindre lorsque je suis sous influence se prolonge parfois après la redescente. C’est l’une des nombreuses frontières humaines que le cannabis m’a aidé à franchir. »

© Tim Foster/Unsplash

Le récit contenait également quelques anecdotes amusantes, avec un Sagan passablement défoncé prenant sa douche et étant frappé par la stupidité du racisme.

La question de la dépénalisation du cannabis

Terminant son essai en évoquant la question de la dépénalisation du cannabis, qu’il pensait inévitable, le scientifique expliquait que sa consommation n’entraînait pas de dépendance physiologique, indissociable de nombreuses autres substances illicites, et s’avérait également nettement moins nocive.

« L’illégalité du cannabis est scandaleuse », concluait-il. « Un obstacle à la pleine utilisation d’une drogue qui favorise la sérénité et la perspicacité, la sensibilité et la fraternité dont nous avons désespérément besoin dans ce monde de plus en plus fou et dangereux. »

Pour aller plus loin, découvrez comment le cannabis a fini par conquérir la planète.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments