rats
— Rudmer Zwerver / Shutterstock.com

Il n’est pas rare que des animaux s’échouent sur les plages. Mais dans un cas quelque peu unique, ce ne sont pas des animaux marins, mais des rats morts qui se sont échoués sur les plages d’une ville en Australie, à la grande horreur des locaux et des touristes.

La ville de Karumba, dans le nord du Queensland, en Australie, abrite une faune riche qui comprend des crocodiles d’eau salée, des grues brolga, des cygnes noirs et, plus récemment, des milliers de rats nageurs. Une mer de rongeurs morts s’est échouée sur les plages de la ville ces derniers jours, tandis que d’autres se précipitaient sur les rampes de mise à l’eau vers les habitations. Mais aussi horrifiant que cela puisse être, il a été expliqué que ces rats indigènes à poil long se dirigent régulièrement vers la côte après les longues saisons des pluies dans les terres centrales australiennes.

Ces rongeurs parcourent des centaines de kilomètres afin de trouver de nouvelles récoltes à grignoter. Quoi qu’il en soit, l’arrivée de ces animaux nuisibles reste problématique. Si nettoyer les rats morts – avec la puanteur qui les accompagne – est déjà assez pénible, les rats vivants causent encore plus de dégâts. « Ils se déplacent en grand nombre. Il y a une semaine, la rivière était remplie de rats qui flottaient. Tout le monde travaille avec acharnement avec des appâts et des pièges pour les maîtriser », a déclaré Yvonne Tunney, l’un des 500 habitants de la petite ville côtière, à The Guardian.

Heureusement, « la nature travaille avec nous avec les faucons et les milans, ils sont très occupés à se régaler », a-t-elle ajouté. Pour aller plus loin, voici 7 faits fascinants sur les rats.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments