epee-legendaire
Image d’illustration — Alex44ARH / Shutterstock.com

Des ouvriers polonais ont fait une découverte inattendue lors de travaux de dragage du principal fleuve du pays : une épée du haut Moyen Âge parfaitement préservée.

Épée millénaire

Le précieux artefact a été trouvé dans le lit de la Vistule, près de la ville de Włocławek. Dotée d’une garde croisée droite en métal s’élargissant symétriquement vers l’extérieur, l’arme possédait également un capuchon de pommeau en trois parties caractéristique, impliquant qu’elle remonte au IX ou Xe siècle. Soit l’époque de l’établissement de la dynastie Piast, constituant la première forme d’État polonais. Selon les archéologues, la couche de limon et de sédiments la recouvrant aurait largement contribué à sa conservation.

L’analyse aux rayons X de sa lame a révélé la présence de l’inscription évocatrice « Ulfberht », précédemment trouvée sur plus d’une centaine d’épées médievales, majoritairement mises au jour en Europe du Nord.

« Il s’agissait de l’une des épées les plus célèbres et en même temps des meilleures du début du Moyen Âge en Europe », souligne l’archéologue Mateusz Sosnowski.

Présentant une teneur spécifique en carbone, la lame en acier de cette arme probablement fabriquée dans le Royaume de France conférait à son propriétaire un net avantage durant la bataille. Plus tranchante, résistante et souple que la plupart de celles produites à l’époque, elle lui permettait notamment de bloquer les coups ennemis sans craindre qu’elle ne se brise, pénétrait plus facilement les cottes de mailles et s’extrayait facilement des boucliers en bois.

Une importante voie de navigation

D’après Sosnowski, la position de Włocławek, au bord de la Vistule, suggère que le cours d’eau aurait constitué une « importante voie de navigation à l’époque », reliant la ville à différents ports de la mer Baltique et de la Scandinavie. Ce que la découverte antérieure d’un cimetière datant des Xe et XIe siècles semble également indiquer.

« Au cours des recherches, de nombreux objets d’origine scandinave avaient été trouvés, ce qui nous permet de supposer que des personnes originaires de Scandinavie, peut-être au service des premiers Piast, ont été enterrées dans la nécropole », conclut-t-il.

Il y a quelques semaines, des archéologues suédois avaient annoncé la découverte de la sépulture d’un puissant noble du Moyen Âge enterré avec une épée géante.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments