Ulfberht, l’épée surpuissante utilisée par les Vikings qui fascine les scientifiques

Ulfberht, l’épée surpuissante utilisée par les Vikings qui fascine les scientifiques

Principalement utilisé en Scandinavie de 800 à 1000, ce modèle d’épée Viking était forgé dans un acier particulier qui lui conférait une résistance, une dureté et une élasticité hors-normes. Un avantage de poids sur le champ de bataille.

UNE ÉPÉE RÉSERVÉE AUX PLUS FORTUNÉS

Bien avant l’invention de la poudre à canon, la meilleure façon d’occire l’ennemi restait bien souvent de le transpercer d’un coup d’épée. Mais durant l’ère viking, le coût d’une bonne lame était tout simplement faramineux.

Selon la partie de l’Europe dans laquelle vous viviez, une bonne épée se monnayait entre 1 200 et 24 000 euros actuels. L’économie médiévale s’avérant bien différente de celle que nous connaissons, il reste difficile d’évaluer précisément son coût réel. Toujours est-il que le matériel de guerre de qualité était réservé aux plus fortunés.

Posséder une épée Ulfberht était symbole de haut statut et de richesse

La plus réputée d’entre elles était l’épée Ulfberht, dont les propriétés surpassaient de loin tout ce qui se faisait à cette époque. Largement associées aux Vikings, ces lames se révélaient d’une efficacité redoutable sur le champ de bataille et étaient à la fois symbole de richesse et de haut statut.

Bien que nous ne sachions que peu de choses au sujet du forgeron responsable de son invention, celle-ci a probablement été fabriquée dans le Royaume de France, réputé à travers toute l’Europe médiévale pour produire les meilleures épées.

Plus tranchante, plus résistante et plus souple que les autres modèles utilisés à l’époque, l’épée Ulfberht conférait à son propriétaire un net avantage durant la bataille. Elle lui permettait notamment de bloquer les coups ennemis sans craindre qu’elle ne se brise, pénétrait plus facilement les cottes de mailles et s’extrayait facilement des boucliers en bois.

PLUS TRANCHANTE, PLUS RÉSISTANTE ET PLUS SOUPLE QUE LES AUTRES MODÈLES DE L’ÉPOQUE

Le processus employé pour fabriquer les épées Ulfberht avait définitivement des siècles d’avance sur la concurrence, et il ne serait pas possible de les reproduire à grande échelle avant la révolution industrielle.

Reproduction récente d’une authentique épée +VLFBERH+T (les copies comportaient l’inscription +VLFBERHT+)

UN ACIER DE PREMIER CHOIX

Le secret des propriétés hors du commun de l’épée Ulfberht résidait dans la concentration en carbone de l’acier employé pour forger sa lame.

Durant l’ère médiévale, on mélangeait du fer et du carbone pour obtenir l’acier nécessaire à la conception de la plupart des armes de guerre. Une trop forte concentration en carbone rendait l’épée cassante, tandis qu’une concentration trop faible la rendait trop élastique et particulièrement inefficace.

L’épée Ulfberht était fabriquée à partir d’acier au creuset, aussi appelé acier indien, qui représentait alors la forme la plus pure de l’acier. En chauffant le fer, le carbone ainsi que d’autres minerais dans un creuset, les forgerons étaient alors à même de proposer un matériau de premier choix.

L’acier en question était probablement expédié depuis l’Inde et l’Empire Arabe et acheminé via la route commerciale de la Volga en Europe, où il était travaillé. Les épées obtenues étaient ensuite vendues à des nobles francs et scandinaves qui souhaitaient disposer d’une lame de très haute qualité.

Une dizaine d’authentiques épées Ulfberht ont été conservées jusqu’à nos jours. Elles adoptent toutes le style traditionnel viking avec une lame d’une longueur d’environ 80 cm, parcourue par une gorge large et peu profonde gravée du nom « Ulfberht », ainsi qu’une poignée mesurant 10 cm et une garde courte d’environ 20 cm.

En raison de sa réputation et de ses propriétés uniques, ce modèle d’épée a souvent été imité par des usurpateurs s’étant rapidement rendus compte que le simple fait de graver le nom « Ulfberht » leur permettait de vendre leurs contrefaçons, beaucoup moins solides, à prix d’or.

SOUVENT COPIÉE, JAMAIS ÉGALÉE, L’UFBERHT DISPOSAIT D’UNE SOLIDE RÉPUTATION DURANT L’ÈRE VIKING

Produite pendant environ 200 ans, la redoutable épée Ulfberht et ses origines pour le moins obscures continuent de fasciner les scientifiques et les archéologues. Cependant, en raison du nombre énorme d’imitations qui furent mises en circulation durant l’ère médiévale et du manque d’information au sujet de son créateur, cette lame légendaire est encore loin de nous avoir livré tous ses secrets.

Pour aller plus loin, découvrez notre dossier consacré à la véritable vie des Vikings.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux