— KarepaStock / Shutterstock.com

Les effets néfastes de la pollution constituent actuellement l’un des plus gros problèmes de notre monde. S’il est important d’agir au niveau individuel pour lutter contre ce fléau, il est d’autant plus nécessaire d’agir sur les collectivités, notamment sur les grandes entreprises. C’est d’autant plus vrai puisque 55 % de tous les déchets plastiques mondiaux proviennent de vingt entreprises seulement.

Des entreprises d’État figurent parmi les plus gros pollueurs

Certes, nous avons tous notre part de responsabilité dans la pollution de notre environnement, mais certains surpassent de loin les autres dans ce domaine. En tête de liste de ceux qui produisent le plus de déchets au monde, nous pouvons pointer du doigt certaines des plus grandes entreprises au monde. D’après un nouveau rapport intitulé « The Plastic Waste Makers Index », vingt entreprises fabriquant des polymères plastiques produisent à elles seules 55 % de tous les déchets plastiques à usage unique générés dans le monde. Avec 80 autres entreprises, elles sont également responsables de la production de 90 % de tous les déchets plastiques dans le monde, a rapporté Gizmodo.

Notons que ce nouveau rapport a été publié par l’ONG australienne The Minderoo Foundation et a été réalisé en collaboration avec des experts de la London School of Economics et du Stockholm Environment Institute. Parmi les entreprises identifiées par le rapport figurent des sociétés d’État, notamment de très grandes sociétés de production de gaz et de pétrole. Selon le rapport, l’entreprise qui produit le plus de déchets plastiques à usage unique au monde est ExxonMobil. Cette société pétrolière et gazière américaine a contribué à la production de 5,9 millions de tonnes métriques de déchets plastiques en 2019.

Elle est talonnée par une autre entreprise américaine, Dow Chemical, qui a été responsable de la production de 5,5 millions de tonnes métriques de déchets. Et en troisième position figure le chinois Sinopec qui a été à l’origine de la production de 5,3 millions de tonnes métriques de déchets. Si les entreprises américaines figurent en tête de liste dans le rapport, il a également été remarqué que la majorité des entreprises productrices de plastiques polymères sont basées en Asie. Quoi qu’il en soit, le rapport précise que ces entreprises fournissent leurs services partout dans le monde et alimentent des modes de vie à grande production de déchets plastiques dans d’autres pays.

— Mohamed Abdulraheem / Shutterstock.com

Un problème qui trouve également ses origines chez chaque individu

Le rapport a ainsi veillé à également classer les pays selon l’indice de production individuelle de déchets plastiques. En tête de liste figure ainsi l’Australie où chaque habitant produit en moyenne 59 kilogrammes de déchets plastiques par an, a rapporté The Guardian. Les Australiens sont suivis par les Américains et les Sud-Coréens dont les habitants sont respectivement responsables de la création de 53 kilogrammes et 44 kilogrammes de déchets plastiques par personne par an. En ce qui concerne la France, elle se trouve en sixième position avec une production de 36 kilogrammes de déchets plastiques par personne par an.

Enfin, le rapport a également voulu souligner que seulement 2 % des plastiques produits par ces 20 entreprises sont recyclables. Cela signifie que 98 % de ces polymères proviennent de matériaux vierges, notamment de combustibles fossiles dont l’extraction est également une activité très polluante. Face à ce constat, les chercheurs ont conclu que s’il était absolument nécessaire de réduire la quantité de produits en plastique à usage unique, il est encore plus important de freiner la production de polymères vierges. Selon le rapport, cela permettrait à la fois de recycler les déchets plastiques et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.    

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de