Pour récompenser les non-fumeurs, ce patron leur offre des vacances qui remplacent les pauses clopes

Au travail, il est un rituel auquel s’adonnent les fumeurs chaque jour : la « pause clope ». Si ces pauses font partie du quotidien, elles sont aussi un sujet d’interrogation et de polémique pour les non-fumeurs. Au Japon, un chef d’entreprise a décidé de lutter contre cette injustice en offrant des jours de congés aux personnes non fumeuses. Une initiative qui pourrait inciter certains à arrêter la cigarette.

 

QU’EST-CE QUI A POUSSÉ CE PATRON À RÉAGIR ?

C’est une réclamation provenant de la part d’un de ses employés qui a incité Takao Asuka, directeur de l’entreprise japonaise Piala Inc. a offrir une compensation à ses collaborateurs non-fumeurs. Ses locaux se trouvent au 29e étage, et s’ils souhaitent prendre une pause cigarette, les personnes concernées doivent donc descendre, fumer et remonter.

Autant d’éléments qui font que les pauses clopes durent au moins 15 minutes, et cela a énervé les non-fumeurs qui ne prennent pas de pause. Cela a d’ailleurs causé quelques disputes au cœur de l’entreprise entre les deux camps. Cependant, Takao Asuka a eu vent de cette situation et a choisi d’agir en « offrant aux non-fumeurs un peu de temps libre pour compenser », comme l’a expliqué le porte-parole de la firme, Hirotaka Matsushima.

QUELS AVANTAGES ONT LES NON-FUMEURS ?

Grâce à cette mesure, les employés non-fumeurs bénéficient de jours de congés supplémentaires. Au total, ils sont droit à 6 jours de repos de plus que leurs collègues adeptes de la pause clope. Takao Asuka a mis cela en place en septembre dernier et si cela est destiné à rétablir une justice entre les deux partis, la décision ne fait pas encore l’unanimité.

UN CHOIX DÉCRIÉ MAIS EFFICACE

Les fumeurs ne voient pas forcément d’un bon œil cette décision prise par leur directeur, et cela continue de provoquer des tensions entre les employés. Ils voient dans cette pratique une manière de les punir car ils n’ont pas cet avantage alors qu’ils prennent régulièrement un peu de leur temps de travail pour fumer. Toutefois, Takao Asuka espère avant tout « encourager les employés à arrêter de fumer, grâce à des avantages plutôt que des sanctions ou des contraintes ».

Cela porte d’ailleurs ses fruits. Sur les 120 employés que compte Piala Inc, 30 non-fumeurs ont déjà pu profiter des jours de congés offerts par leur directeur. Et Hirotaka Matsushima a signalé que 4 employés, motivés par cette décision, ont choisi de ne plus prendre de pause cigarettes afin d’avoir eux aussi cette avantage. Ce choix pourrait donc inciter les employés à ne plus prendre de pause clope mais aussi à faire le premier pas pour arrêter de fumer.


Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres.

— Johann Wolfgang von Goethe