Imaginez une île où un dictateur retient prisonniers 100 personnes aux yeux verts. Celles-ci ne peuvent ni communiquer, ni savoir la couleur de leurs propres yeux. Le dictateur libère les prisonniers aux seules conditions que, le prisonnier demande à partir à un garde la nuit, et qu’il ou elle ait les yeux verts. S’il n’a pas les yeux verts, il sera précipité dans le volcan.

Une personne extérieure vient et leur dit « Au moins l’un d’entre vous a les yeux verts ». Rien n’advient, mais le 100e jour, l’île est déserte et les prisonniers sont partis. Que s’est-il passé ? Vous pouvez mettre en pause à 1’52, si vous voulez réfléchir par vous-même à l’énigme !

[Des sous-titres en français sont disponibles.]

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de