Un espoir dans la lutte contre le sida : 1 enfant infecté sur 10 serait immunisé contre le virus

D’après une étude britannique, menée par des chercheurs de l’Université d’Oxford, sur des enfants sud-africains nés avec le VIH, certains ne développant pas la maladie auraient un système immunitaire qui les protégerait. DGS partage avec vous cette étude pleine d’espoir.

Les recherches sur le SIDA n’ont jamais cessé. C’est ainsi qu’il a été remarqué que certains des enfants nés séropositifs n’étaient pas malades. Le VIH affectant le système immunitaire, il était attendu que ces enfants aient un système immunitaire perturbé.

Le virus lié à une cellule T
Le virus lié à une cellule T

L’équipe de scientifiques d’Oxford a analysé le sang de 170 enfants qui n’ont jamais bénéficié de traitement contre la maladie. Un échantillon de leur sang a été prélevé alors qu’ils avaient moins de 5 ans. Ils ont été confirmés infectés, le virus est présent dans leur sang, mais leur réaction immunitaire face au VIH est inexistante. Le professeur Philip Goulder de l’Université d’Oxford, a déclaré à la BBC : « leur système immunitaire ignore le virus ».

Un enfant à l'hôpital via Shutterstock
Un enfant à l’hôpital via Shutterstock

Alors qu’un enfant séropositif sur deux meurt avant l’âge de deux ans, ces enfants sont dits « non-progresseurs » car leur maladie n’évolue pas vers le stade SIDA. La découverte pourrait être révolutionnaire car le système immunitaire est en cause chez les malades du SIDA, il aggrave la maladie en s’y attaquant en vain. Le système immunitaire de ces enfants donne donc une potentielle solution, une piste dans la recherche de traitement pour les personnes infectées par le VIH. Découvrez d’autres recherches qui nous rendent optimistes pour l’avenir avec ces chercheurs qui ont fait un grand pas contre la maladie de Parkinson en découvrant son origine.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux