enfant communication
— Ground Picture / Shutterstock.com

Il est très facile d’attirer l’attention des enfants lors des conversations, mais il est parfois difficile de maintenir cette attention sur un seul sujet. Les enfants ont effectivement tendance à sauter d’un sujet à un autre. Selon les chercheurs, il existe deux compétences cognitives essentielles qui rendent pratiquement impossible pour les enfants de cinq ans et moins de lire entre les lignes de ce qui semble être une simple conversation. D’ailleurs, certains scientifiques affirment que lorsqu’un enfant ne comprend pas ce qu’un adulte veut dire, cela implique qu’il n’a pas compris les mots employés par celui-ci.

Les enfants ont un tout autre niveau de compréhension

Ces affirmations ont été avancées par Elspeth Wilson, chercheuse et linguiste de l’université de Cambridge. En même temps, elle explique que lorsqu’une conversation est trop complexe, les enfants ont du mal à faire les déductions nécessaires. Comme dans le cas de la question suivante où l’on demande à un enfant ce qu’il mange. Naturellement, ce dernier va répondre en disant ce qu’il est en train de manger sans vraiment prendre le temps de donner des détails. En revanche, l’interlocuteur doit aussi donner plus de détails afin que l’enfant puisse bien comprendre puisque les détails sont aussi importants pour celui qui reçoit la question.

Le fait d’aller directement dans le vif de la question s’appelle l’implicature. De ce fait, lorsque l’on parle à un enfant, ce dernier ne tournera pas autour du pot, mais ira droit au but. Comme le cas des céréales, l’enfant n’énumèrera pas ses prochaines collations, mais il se concentrera uniquement sur ce qu’il est en train de manger. En revanche, les adultes ont plus tendance à interagir sur deux compétences de raisonnement qui sont la compétence pragmatique et la compétence épistémique.

enfant communication
— New Africa / Shutterstock.com

Une expérience a été menée par des scientifiques

Selon les chercheurs, les enfants sont plus orientés vers la compétence pragmatique. Ce qui implique qu’ils n’ont pas besoin de prendre en compte le point de vue des autres pour fournir une réponse pertinente. Une expérience a donc été menée afin de faire le point sur ces hypothèses. Pour cela, 33 enfants âgés de cinq et six ans ont été choisis. Ils ont été amenés à converser avec une marionnette. Pendant ce temps, la marionnette a demandé à l’enfant de choisir des cartes en fonction de ce qu’elles affichaient. Parmi les cartes se trouvaient des images qui étaient pertinentes pour les enfants et d’autres qui étaient assez ambigües.

La marionnette a montré deux cartes, l’une avec une pomme et une banane et l’autre avec une pomme et une orange. Elle a ensuite demandé aux enfants de choisir la carte avec la banane. Parmi ces 33 enfants, seuls quatre ont compris que la marionnette faisait référence à la carte qui montrait la banane et la pomme. La même expérience a été effectuée avec 36 adultes. Seulement neuf d’entre eux ont pu comprendre ce que voulait dire la marionnette.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments