12 endroits mystérieux qui sont parmi les destinations les moins explorées au monde

L’homme a beau être monté au sommet de l’Everest et avoir marché sur la Lune, il est loin de connaître tous les recoins de la planète sur laquelle il vit depuis des millénaires. La preuve avec ces 12 endroits mystérieux et somptueux où très peu ont mis les pieds. De quoi jouer les aventuriers !

 

Le Gangkhar Puensum

gangkhat-puensum

Bien qu’on puisse être amené à penser que cette montagne, située à la frontière entre le Bhoutan et la Chine et qui culmine à 7 570 mètres, soit le paradis des aventuriers, elle demeure à ce jour, inexplorée. La faute, principalement, à l’interdiction de pratiquer toute forme d’activité de montagne sur ses flancs.

En effet, au Bhoutan, tout sommet dépassant les 6 000 mètres est considéré comme impraticable pour deux raisons : les locaux considèrent que des esprits sacrés y ont élu domicile et le pays ne dispose pas de l’équipement nécessaire au sauvetage de personnes qui pourraient se blesser ou se retrouver piégées en altitude. L’ascension du Gangkhar Puensum étant strictement interdite depuis 20 ans, cette région du globe est donc logiquement inexplorée.

 

Le Gunung Mulu National Park, Bornéo

mulu

Le parc de Mulu, à Bornéo, accueille le plus grand complexe de caves souterraines au monde et, de la même façon qu’il reste 90 % des grottes de la planète à découvrir, cet endroit demeure très peu inexploré. Cependant, contrairement aux autres lieux de cette série, il est relativement simple d’accès.

Ainsi, 3 moyens de transport s’offrent à vous pour atteindre Mulu : l’avion (le plus sûr) qui part tous les jours, le bateau (le plus lent) ou bien vos pieds (incontestablement, le plus dangereux). Une fois sur place, il n’y a que l’embarras du choix puisque la jungle et les 3/4 des grottes sont inexplorées.

 

La Namibie

antilope-desert-namibie

Pays d’Afrique le moins peuplé, la Namibie est également le seul endroit de cette liste qui abrite un désert : le Kalahari, qui s’étend de la Namibie au Botswana jusqu’à l’Afrique du Sud. Le pays étant un des premiers au monde à avoir fait de la protection de l’environnement une priorité, au point de l’incorporer à sa constitution, on y trouve logiquement de nombreuses espèces d’animaux sauvages et des paysages préservés qui n’attendent qu’une chose : qu’on les explore.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux