L’Homme de Néandertal a vécu sur notre planète il y a 30 000 ans. C’est celui qui a le plus pratiqué la chasse et qui a aussi construit une petite communauté. Il s’est éteint après les énormes changements climatiques qui se sont produits à cette époque. Des recherches ont récemment montré que des empreintes de Néandertaliens ont été retrouvées sur un volcan. La montagne a été surnommée « Devil’s Trail » en raison de la légende folklorique du pays. Selon la légende, le diable se serait promené une fois sur le flanc du volcan et ses pas auraient été gravés dans la roche.

Une histoire très intéressante

De mystérieuses empreintes suggèrent que Néandertal a escaladé un volcan juste après son éruption, selon une étude publiée dans la revue Journal of Quaternary Science. Pendant longtemps, les habitants du sud de l’Italie ont considéré que les empreintes trouvées sur le volcan étaient liées à la légende du pays. En revanche, en 2001, les chercheurs ont effectué l’analyse de ces fameuses empreintes et en sont venus à une conclusion.

D’après eux, les empreintes appartiendraient à un petit groupe d’humains et d’animaux qui auraient arpenté la montagne. Il est possible que ces derniers aient déménagé de leur habitat à cause de l’éruption volcanique. Par ailleurs, d’autres anthropologues ont découvert 67 empreintes de pieds et de mains qui semblent s’éloigner du sommet de la montagne et qui sont reparties sur trois pistes différentes. En revanche, certaines empreintes ne fuyaient pas la montagne mais allaient au contraire directement vers la bouche du cratère.

Les scientifiques ont estimé que les marques laissées appartenaient à 5 individus différents. Cela leur a permis de déterminer leur sexe, leur poids et leur taille. Parmi eux, il y aurait un individu adulte de sexe masculin. Des recherches approfondies indiquent que l’individu en question pourrait être celui qui a été retrouvé dans la fosse aux os, située à la Sima de los Huesos. Les recherches se poursuivent afin de prouver cette hypothèse.

— Gorodenkoff / Shutterstock.com

Que s’est-il passé lors de l’éruption ?

Il est effectivement impossible pour un individu de marcher sur un volcan en activité, surtout si celui-ci vient d’entrer en éruption.

Les chercheurs essaient donc de deviner ce qui a poussé ces personnes à traverser cette montagne recouverte de lave refroidissante. D’ailleurs, les empreintes de pas montrent que les individus n’étaient même pas pressés. Les chercheurs ont effectivement expliqué que ces individus marchaient lentement pieds nus sur des débris volcaniques qui venaient de s’écouler. Sans parler des émissions de gaz toxiques et débris de cendres qui se propageaient dans l’air.

Avant d’entrer en éruption, le volcan a laissé des nuages chauds s’échapper alors que le groupe d’individus se tenait à proximité de cette montagne.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments