Et a aussi publié de nombreuses traductions

Outre ses travaux physiques, elle a oeuvré également dans la traduction, dont notamment plusieurs oeuvres de Newton, mais aussi La Fable des abeilles, de Bernard Mandeville. Ce travail de traduction et d’édition lui a donné un certain pouvoir, surtout dû aux obstacles auxquels elle était confrontée en tant qu’intellectuelle publique féminine. Elle a d’ailleurs déploré le fait que les femmes soient exclues du travail, notamment dans les sciences, et surtout pour publier leurs propres travaux. La traduction a pu être un moyen d’entrer dans cette forme de travail par une autre porte.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments