— Rokas Tenys / Shutterstock.com

La chaotique histoire entre Elon Musk et Twitter se poursuit. Il a effectivement menacé de renoncer à son rachat du célèbre oiseau bleu. Explications.

Le lundi 6 juin dernier, Elon Musk a menacé, dans un document officiel, de refuser le rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars. En effet, selon lui, l’oiseau bleu résiste fortement à ses demandes d’informations sur les comptes robotisés et spams. « En tant que propriétaire potentiel de Twitter, M. Musk a clairement droit aux données demandées pour lui permettre de se préparer à la transition de l’activité de Twitter vers sa propriété et pour faciliter le financement de sa transaction. Pour faire les deux, il doit avoir une compréhension complète et précise du cœur même du modèle commercial de Twitter – sa base d’utilisateurs actifs », a notamment expliqué l’avocat Mike Ringler dans le document en question. Des faits que le média social a toutefois niés.

D’après un article du Washington Post, le conseil d’administration de Twitter a finalement cédé à la demande du patron de Tesla. L’oiseau bleu prévoit donc de lui donner accès aux innombrables données nécessaires pour répondre à la problématique des faux comptes.

Ce flot de données comprend « les quelque 500 millions de tweets publiés chaque jour ». Une information que le quotidien américain fonde sur une source anonyme connaissant les tenants et les aboutissants des négociations. Contacté par l’AFP, Twitter a toutefois refusé de commenter cela.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments