― vasilis asvestas / Shutterstock.com

Alors qu’il s’autoproclame champion de la liberté d’expression, Elon Musk aurait pourtant licencié plusieurs employés de SpaceX. Explications.

« Absolutiste de la liberté d’expression«  autoproclamé, Elon Musk aurait licencié plusieurs de ses employés de SpaceX. Des employés impliqués dans le partage d’une lettre ouverte critiquant son comportement erratique, comme l’a rapporté le New York Times. Toujours selon le journal américain, la COO de SpaceX, Gwynne Shotwell, a expliqué que « la lettre, les sollicitations et le processus général mettaient les employés mal à l’aise, intimidés et/ou en colère parce que la lettre les pressait de signer quelque chose qui ne reflétait pas leurs vues. Nous avons trop de travail critique à accomplir et nous n’avons pas besoin de ce genre d’activisme excessif. »

En d’autres termes, l’entreprise ne considère pas la position personnelle des employés comme un comportement de travail approprié, bien que son PDG résonne constamment avec des tweets sexistes et des attaques contre des personnalités spécifiques. Elon Musk a donc droit à une pleine liberté d’expression alors que ses employés sont licenciés à la moindre critique.

Nous ne savons pas combien d’employés exactement ont été licenciés par le PDG de SpaceX. Mais, selon Reuters, ils sont « au moins cinq ».

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments