― Natalia Davidovich / Shutterstock.com

Les déchets plastiques ne menacent pas uniquement l’environnement, mais également la faune sauvage. Au Sri Lanka, les éléphants sont fortement menacés. Deux éléphants ont été retrouvés morts il y a quelques jours, après avoir ingéré une grande quantité de plastiques dans une décharge située à proximité du village de Pallakkadu, à l’ouest de l’île.

Affamés, les éléphants s’aventurent dans les décharges

L’examen post-mortem a montré que les pachydermes avaient ingéré des plastiques non biodégradables. « Du polyéthylène, des emballages alimentaires, du plastique, d’autres matières non digestibles et de l’eau sont les seules choses que nous avons vues. La nourriture normale que les éléphants mangent et digèrent n’était pas évidente », a déclaré Nihal Pushpakumara, vétérinaire pour la faune sauvage.

Au Sri Lanka, les éléphants ont une importance symbolique, culturelle et économique. Cependant, leur effectif a considérablement chuté ces dernières années, principalement à cause de la perte et de la dégradation de leur habitat naturel. Manquant de nourriture, ils décident de s’aventurer dans les décharges et mangent des déchets plastiques qui endommagent leur système digestif.

En moins d’une décennie, plus de vingt éléphants sont morts après avoir consommé des déchets plastiques dans cette décharge située près du village de Pallakkadu. Nihal Pushpakumara explique que les animaux qui ingèrent les plastiques meurent rapidement, car ils n’arrivent plus à s’alimenter et deviennent trop faibles pour tenir debout ou se déplacer.

— Ronny Pfeiffer / Shutterstock.com

Les mesures annoncées par le gouvernement n’ont pas été pleinement mises en œuvre

Cinquante-quatre décharges se trouvent dans des zones naturelles, avec environ trois cents éléphants évoluant à proximité. En 2017, le gouvernement annonçait que les ordures dans ces décharges seraient recyclées et que des clôtures seraient installées autour des sites. Cependant, aucune de ces promesses n’a été pleinement respectée.

Des clôtures ont effectivement été installées près de Pallakkadu. Seulement, elles ont été endommagées par la foudre et n’ont jamais été réparées. Ainsi, les éléphants ont pu se rapprocher de la décharge et du village, ce qui a suscité la peur parmi les villageois. Certains d’entre eux ont même installé des clôtures électriques. Cependant, celles-ci seraient non seulement dangereuses pour les pachydermes, mais aussi pour les humains.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments