― Novikov Aleksey / Shutterstock.com

Le système carcéral brésilien est bien particulier. En effet, saviez-vous qu’une partie de l’électricité d’une ville au Brésil est produite par les prisonniers ? Une tâche qui leur permet de réduire leur peine. Explications. 

Dans la ville brésilienne de Santa Rita do Sapucaí, le quotidien des prisonniers n’est pas comme celui des autres. En effet, la prison de cette ville a lancé un programme bien particulier pour la production de l’énergie propre : des vélos d’exercice conçus pour produire de l’électricité. C’est un groupe de détenus qui pédale activement afin de produire de l’électricité. En pédalant tout au long de la journée, les prisonniers produisent ainsi de l’énergie pour alimenter six réverbères d’une place de la ville. 

Mais ce programme est également bénéfique pour les détenus. En effet, après seize heures de vélo, ils gagnent un jour de remise de peine. De quoi en motiver plus d’un !

Qu’en pensez-vous ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de