© HS2

Les responsables britanniques se penchent sur l’idée de construction d’un système ferroviaire à grande vitesse dénommé « HS2 » pour relier une grande partie du pays. Mais avant de passer à la concrétisation de ce projet, des chercheurs ont arpenté les zones concernées par ce projet. Or, des vestiges historiques et autres découvertes inédites ne cessent d’être mis au jour.

Une église médiévale datant de 1080

Des archéologues du Buckinghamshire, en Angleterre, ont effectivement découvert le squelette d’une victime d’un meurtre remontant à l’âge du fer, des vestiges du littoral préhistorique britannique, des graffitis médiévaux appelés « marques de sorcières » et un ancien site de chasseurs-cueilleurs découvert à la périphérie de Londres.

Dernièrement, une équipe de plus de 40 chercheurs a découvert les vestiges d’une église médiévale datant de 1080, rapporte Smithsonian Magazine. La structure a été découverte dans l’ancienne église St. Mary, à Stocke Mandeville, dans le Buckinghamshire. Lors de l’excavation de la zone, les chercheurs ont découvert des murs en silex d’un mètre de haut formant une structure carrée, un fossé circulaire et plusieurs sépultures sous l’édifice religieux.

Selon les informations du Guardian, l’édifice a été construit dans les années qui ont suivi la conquête normande de l’Angleterre. De plus, il a été construit sur une fondation posée par les envahisseurs médiévaux. Auparavant, le village de Stoke – qui est ensuite devenu Stoke Mandeville – était habité par 24 familles, trois esclaves et assez d’espace pour 30 cochons et un moulin.

Les habitants de Stoke ont enterré leurs défunts dans l’église

Il faut savoir que les habitants ont agrandi l’église durant les époques Tudor et victorienne. Ces habitants ont enterré les défunts dans l’église et ont continué à le faire jusqu’au début des années 1900. D’ailleurs, les chercheurs ont déclaré à BBC News en mai qu’ils allaient déplacer les 3 000 corps découverts dans l’église vers un nouveau cimetière.  

En tout cas, la responsable du patrimoine de HS2, Helen Wass, a déclaré dans un communiqué que « la découverte d’une église pré-normande à Stoke Mandeville permet de se faire une idée plus précise de ce qu’aurait été le paysage du Buckinghamshire il y a plus de 1 000 ans ». L’archéologue en chef, Rachel Wood, ajoute que « les travaux entrepris à Old St.Mary’s sont une opportunité archéologique unique de fouiller une église paroissiale médiévale avec plus de 900 ans de signification pour la communauté locale ».

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de