— Halfpoint / Shutterstock.com

Au premier abord, on pourrait croire que faire du vélo électrique réclame moins d’efforts qu’un vélo classique. Cependant, une étude menée sur 10 000 utilisateurs démontre que le vélo électrique est tout aussi sportif que le vélo classique ou la marche.

LE VÉLO ÉLECTRIQUE, NOUVELLE STAR DES ÉTUDES STATISTIQUES

Avec l’arrivée de modèles à prix abordables et la prime d’achat, le vélo électrique s’est progressivement imposé en France. Ce mode de locomotion très prisé notamment en ville permet entre autres de se déplacer facilement sans nuire à l’environnement. S’il était longtemps réservé aux plus aisés, son développement fait qu’aujourd’hui, tout le monde peut acheter facilement un vélo de ce genre.

C’est pourquoi les scientifiques peuvent plus facilement étudier le vélo électrique et le comparer à d’autres modes de transport. C’est exactement ce qu’a fait une récente étude publiée dans la revue Transportation Research Interdisciplinary Perspectives. Celle-ci porte sur la dépense énergétique moyenne d’un usager en fonction du mode de transport qu’il utilise. Au total, 10 000 adultes vivant dans 7 pays européens ont été observés en détail.

Depuis 2017, le vélo électrique s’est démocratisé en France, que ce soit à la location ou à l’achat

L’ASSISTANCE ÉLECTRIQUE AUSSI BONNE POUR LE CORPS QUE LE VÉLO CLASSIQUE ?

Parmi les modes de transport empruntés au quotidien par les sondés, on trouve le vélo classique, le vélo électrique, la conduite ou encore la marche. Au vu de l’effort qu’il réclame, beaucoup peuvent penser que le vélo classique fait faire davantage de sport.

Or, l’étude révèle que le mode de transport qui fait dépenser le plus est le vélo électrique. D’après les chercheurs, la distance parcourue par les utilisateurs est la raison de cette première place. Comme le moteur électrique aide l’usager, il sent moins l’effort et peut plus facilement parcourir de plus grandes distances.

Cependant, l’étude a révélé d’autres chiffres tout aussi surprenants. Elle signale entre autres que les cyclistes ont la masse corporelle la plus faible parmi toutes les personnes sondées. En moyenne, l’IMC d’un utilisateur de vélo électrique se situe entre 23,8 et 24,8. Enfin, elle montre que l’âge moyen des utilisateurs de VAE est de 48,1 ans.

UNE ÉTUDE VISANT À FAVORISER L’UTILISATION DU VÉLO ?

Si l’étude permet de découvrir les avantages du vélo électrique, elle a une autre vocation. Son but est également de promouvoir l’utilisation du vélo en Europe et d’inciter les gouvernements à encourager son développement. En France, le lancement en février 2017 de la prime à l’achat d’un vélo électrique a favorisé la démocratisation de ce mode de transport. Cette année-là, 255 000 VAE ont été vendus dans le pays. Cela représente un bond de 90 % des ventes en 12 mois et témoigne de l’engouement des Français pour ce mode de transport écologique.

COMMENTEZ
4

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
3 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
robertJoly davidPapounet UTEtienne Maillet Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Etienne Maillet
Invité
Etienne Maillet

Difficile d’accorder beaucoup de valeur a une étude dot les conclusions sont inscrites dans le cahier des charges de lses promoteurs

Papounet UT
Invité
Papounet UT

Comme moi.
En scooter je fais plus d’efforts que quand je suis en voiture.