Lawrence Lessig et Birgitta Jónsdóttir ont eu la chance d’interviewer Edward Snowden, réfugié en Russie après avoir révélé les programmes de surveillance de masse menés par les États-Unis. En effet, cet ancien collaborateur de la CIA et de la NSA est l’un des plus célèbres lanceurs d’alerte.

La députée islandaise depuis 2009, Birgitta Jónsdóttir et le professeur de droit à Harvard – pionnier de l’Internet libre – Lawrence Lessig, se sont retrouvés autour d’un objectif commun : s’interroger sur l’avenir de la démocratie. Une interview enrichissante qui permettra de faire le point sur le recul de notre démocratie mais également des lueurs d’espoir !

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

La bipolarité est-ouest,droite-gauche s’est transformée.
Elle est d’une part judéo-sioniste mondialiste américaine télévisuelle et d’autre part la dissidence musulmo-nationaliste russo-chinoise darkweb.