Depuis quelques années, les drones sont utilisés dans de nombreux secteurs. Ils sont effectivement utilisés par les militaires, pour les livraisons, la photographie, le divertissement et autres. Pour la première fois, un drone autonome piloté par un algorithme est parvenu à sortir vainqueur d’une course contre deux pilotes professionnels.

C’est une première

Un drone de course autonome a remporté une victoire historique contre des pilotes humains, selon des travaux publiés dans la revue Science Advances. L’engin était piloté par un nouvel algorithme qui a été développé par une équipe de recherche de l’université de Zurich (UZH). « Notre drone a battu le tour le plus rapide de deux pilotes humains de classe mondiale sur une piste de course expérimentale. La nouveauté de l’algorithme est qu’il est le premier à générer des trajectoires optimales dans le temps qui tiennent pleinement compte des limites des drones », a expliqué Davide Scaramuzza, chercheur à l’UZH.

Pour améliorer la rapidité des anciens drones, les chercheurs se contentaient de simplifier leur système ou de définir leurs trajectoires. En revanche, le nouvel algorithme calcule la trajectoire la plus rapide en se basant sur des points de repère, tout en prenant en compte des limites techniques du quadrotor. Philipp Föhn, le premier auteur de l’étude, explique que l’idée de base est que l’algorithme indique seulement au drone qu’il doit passer par tous les points du parcours, mais pas comment ni à quel moment il doit le faire.

― sibsky2016 / Shutterstock.com

L’algorithme nécessite encore plusieurs améliorations

Pour que la course soit équitable, les chercheurs ont laissé les pilotes professionnels s’entraîner sur le parcours. Malgré cela, le drone autonome a été plus rapide sur tous les tours. Ainsi, contrairement aux drones pilotés par des humains, le drone autonome est capable de reproduire sa performance fidèlement à de nombreuses reprises.

Avant une application commerciale, l’algorithme devra être amélioré. Pour l’instant, le drone est doté de caméras externes pour évaluer sa position dans le parcours et il lui faut une heure entière pour calculer la trajectoire optimale dans le temps. Les chercheurs souhaitent équiper les quadrotor de caméras embarquées et réduire le temps de calcul.

« Cet algorithme peut avoir d’énormes applications dans la livraison de colis avec des drones, l’inspection, la recherche et le sauvetage, etc. », a expliqué le chercheur Davide Scaramuzza.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de