© id Software

C’est un défi que de nombreux fans du jeu Doom veulent réaliser : y jouer sur des plateformes tout à fait insolites, comme des écrans publicitaires, de très vieux ordinateurs ou téléphones portables. Mais cette fois-ci, le défi est passé à un cran supérieur puisqu’un programmeur a réussi à jouer à Doom sur le tout petit écran d’un test de grossesse.

C’est devenu une véritable tradition, le jeu Doom a été déporté sur toutes sortes d’écrans, allant de vieux téléphones à des calculatrices, ou encore des appareils photo. Mais c’est sans doute la première fois que le jeu est joué sur un si petit écran : celui d’un test de grossesse légèrement modifié. Cet exploit a été réalisé par un ingénieur qui se fait appeler Foone, et qui a fièrement partagé sa création sur Twitter. Dans un premier temps, le programmeur a utilisé le test de grossesse pour diffuser des vidéos de jeu rétro en cours de lecture – et donc pas d’interactivité dans le jeu.

Mais face à la demande des internautes, il a relevé le défi de déployer suffisamment d’efforts pour pouvoir vraiment jouer à un jeu sur le tout petit écran monochrome de 128×32 pixels du test de grossesse. Pour ce faire, Foone a dû tricher un peu : il a remplacé le CPU et l’écran LCD du testeur de grossesse, le transformant en système beaucoup plus puissant. « Pour clarifier ce que je fais, il s’agit d’un écran de remplacement et d’un microcontrôleur de remplacement. Je n’utilise aucun des testeurs d’origine autre que la coque », a expliqué Foone. Ce petit écran d’affichage modifié reste cependant extrêmement simple selon les normes d’aujourd’hui, mais comparé à un test de grossesse ou à un ordinateur du début des années 80, c’est assez puissant.

Maintenant, il serait intéressant de savoir sur quelle plateforme insolite les petits génies de l’informatique vont diffuser Doom.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de