LA NOYADE OU WATERBOARDING

Effectuer une simulation proche de la noyade est simple pour les tortionnaires aguerris. Munie d’un bandeau fixé sur ses yeux et son front, la victime repose sur une planche. La redoutable technique consiste à l’asperger d’eau à intervalles variables. Privé de ses repères sensoriels et visuels, le cerveau perd la notion du temps et de l’espace. Impression d’étouffement, accélération des pulsations cardiaques, l’agonie dure jusqu’aux aveux.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de