LA CHAISE ALLEMANDE

Pratiqué en Syrie sur les rebelles, ce châtiment atteste de la barbarie de certains. La chaise du détenu bascule en arrière de manière à ce que la colonne verticale de ce dernier puisse se rompre. Plus il se débat, plus la pression exercée augmente. Chair arrachée, nerfs à vif, côtes et colonne vertébrale brisées, autant de problèmes surviennent suite à l’usage de ce moyen de torture.

La vidéo ci-dessous montre les autres dispositifs violents mis en place à l’aide de chaises. Vous allez voir que l’Homme ne manque pas d’imagination pour persécuter ses semblables.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de