Nous sommes le 8 novembre 1997. Un Américain, du nom de William Earl Moldt, disparait mystérieusement et sans laisser de traces après être sorti d’une discothèque où il avait bu quelques verres avec des amis. Pendant plus de 20 ans, la police n’avait pas réussi à résoudre cette affaire. Ce n’est qu’au mois d’août dernier que le disparu fut enfin retrouvé et ce, grâce à… Google Maps !

Quand un agent immobilier trouve par hasard une voiture immergée

Les faits se sont déroulés à Wellington, dans le comté de Palm Beach. William Earl Moldt y est d’ailleurs originaire. Après être sorti de la discothèque, il avait appelé sa petite amie aux alentours de 23 heures et, semble-t-il, l’avait prévenue qu’il rentrait. Sauf qu’après avoir pris sa voiture, il disparut dans la nature. Ne le voyant pas arriver, la petite amie de William alerte la police locale et une enquête a été ouverte sans jamais être résolue.

Près de 22 ans se sont écoulés depuis la disparition de William Earl Moldt. Un agent immobilier de la région, en août 2019, entreprit de se promener virtuellement à travers Google Maps et d’utiliser la vue satellite du service. Toutefois, en survolant virtuellement un bassin de rétention situé à Moon Bay Circle, l’agent fut intrigué par une tache singulière. En zoomant sur la tache, il se rendit compte que c’était une voiture immergée dans l’eau.

— © Google Maps

William Earl Moldt enfin retrouvé

Selon les informations du Département de la police de Floride, relayées par le Charley Project et rapportées par Fredzone, l’expert immobilier a immédiatement contacté les autorités pour les avertir de sa découverte. Les forces de l’ordre ont, par la suite, dépêché une équipe sur place. En sortant la voiture du bassin où elle était immergée depuis plusieurs années, les enquêteurs ont ensuite découvert le corps d’un homme à son bord.

Après autopsie, les enquêteurs ont pu déterminer l’identité de l’homme. C’était bel et bien William Earl Moldt. Toutefois, les services de police ignorent si l’homme était mort avant ou après s’être retrouvé au fond du bassin. Bien que le disparu fut finalement retrouvé après plus de deux décennies, une partie de l’énigme reste toujours irrésolue.

Malgré tout, cette affaire a permis de mettre en évidence l’utilité de Google Maps dans un autre domaine que celui de la géolocalisation, la résolution des enquêtes policières.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de