— Thicha6327 / Shutterstock.com

Contrairement à ce que nous pourrions penser, la dernière lettre de l’alphabet à avoir été ajoutée n’était pas le Z. En effet, saviez-vous qu’il s’agissait du W ? Explications.

Oui, vous avez bien lu. La lettre Z n’a effectivement initialement pas été la dernière lettre de l’alphabet à avoir été ajoutée. La dernière à l’avoir été était en réalité la lettre W. Si elle fut utilisée depuis le XVIIe siècle, elle n’était auparavant pas encore officiellement considérée comme une véritable lettre de l’alphabet avec la création du dictionnaire de l’Académie française en 1935. 

Initialement, l’alphabet français ne comptait que 23 lettres, tout comme l’alphabet latin. Les toutes premières éditions du dictionnaire de l’Académie française ne comptaient aucun mot contenant la lettre W. Dans l’édition de 1835, la sixième, quelques mots en W commencèrent à apparaître. Il faudra attendre l’année 1964 pour que le W soit considéré comme une lettre à part entière.

La lettre Z fut d’abord la sixième lettre utilisée par les Grecs. Au cours de l’invasion romaine au IVe siècle avant Jésus-Christ, le Z fut supprimé par le sénateur romain Appius Claudius car il la trouvait maléfique. Le son que représentait cette lettre fut alors transformé en “R”. Néanmoins, plus tardivement, au Ier siècle avant Jésus-Christ, les Romains, après avoir conquis la Grèce, eurent besoin d’écrire des mots empruntés au grec. C’est la raison pour laquelle ils ont réintroduit la lettre Z et l’ont reléguée à la fin de l’alphabet.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de