déjà-vu
— Shymanska Yunnona / Shutterstock.com

Nous avons tous déjà expérimenté la sensation d’avoir déjà vécu quelque chose sans savoir comment l’expliquer. En effet, cela a intrigué de nombreux neurologues et écrivains depuis des siècles. A la fin des années 1800, de nombreuses théories sur ce phénomène ont commencé à émerger. Certaines personnes affirment qu’il s’agit peut-être d’un dysfonctionnement cérébral, c’est-à-dire un trou dans la mémoire. Mais au fil du temps, le phénomène du déjà-vu a été classé comme étant une manifestation paranormale. Jusqu’au jour où des scientifiques ont mené des travaux dessus.

Le « déjà-vu » a suscité de nombreuses hypothèses

C’est un scientifique du nom d’Alan Brown qui a repris les travaux sur le « déjà-vu ». Il a affirmé que la majorité de ses recherches l’ont conduit à des hypothèses paranormales. En effet, certains travaux ont révélé qu’il s’agirait d’un phénomène surnaturel, comme le fait d’avoir vécu une vie antérieure. Afin d’approfondir ses études, il a interrogé des gens sur leurs expériences concernant le déjà-vu. Dans son étude, Brown a découvert qu’environ deux tiers des personnes ont déjà vécu un phénomène de déjà-vu. D’après le témoignage de ces personnes, le phénomène s’enclenche soit pendant une conversation, soit à la vue d’une scène ou d’un lieu.

Brown a aussi effectué des études par le biais des dossiers médicaux et a découvert que ce phénomène pouvait aussi être lié à un certain type d’activités convulsives dans le cerveau. Brown a donc décidé de mener une expérimentation sur les différentes hypothèses du déjà-vu. La principale hypothèse que Brown et son équipe ont expérimentée était l’hypothèse de la familiarité de la Gestalt. Selon cette hypothèse, le déjà-vu se produit lorsque la personne ressent une certaine ressemblance spatiale entre une scène vécue et une qui est déjà passée.

déjà-vu
— Leszek Glasner / Shutterstock.com

Divers tests ont été menés sur le « déjà-vu »

Afin de mieux expérimenter la théorie de la familiarité de la Gestalt, Brown et son équipe ont réalisé une étude par le biais de la réalité virtuelle. De cette manière, ils ont placé des personnes dans diverses scènes. La majorité des scènes présentaient des similarités. De ce fait, les personnes pouvaient se trouver dans diverses scènes et ressentir avoir déjà vécu la même situation. Le déjà-vu peut donc être caractérisé par des scènes similaires vécues dans un espace-temps différent. Les études se poursuivent afin d’apporter de la lumière sur le sujet.

Pour aller plus loin, découvrez pourquoi vous avez l’impression de pouvoir prédire le futur lors des moments de « déjà-vu ».

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Bernard CASSAGNE
Bernard CASSAGNE
1 mois

Bonjour , il y a un petit souci aux analogies des théories mentales. C’est celui des gens qui non seulement ont l’impression de déjà vu , mais qui, lorsqu’ils sont en un lieu où ils ne sont jamais allés savent où telle rue se trouve, tel objet , telle porte-t-elle… Lire la suite »

Last edited 1 mois by La_girafe