Pour nous autres, êtres humains, le temps se mesure en années et en siècles, pourtant il existe certains organismes vivants sur notre planète pour qui le temps se traduit en millénaires. DGS vous fait découvrir ces êtres vivants faisant partie des plus vieux du monde.

Depuis 2004, Rachel Sussman photographie les organismes vivants les plus vieux de notre planète qui continuent d’exister encore aujourd’hui. Pour cela, elle a parcouru le monde entier, a affronté les régions les plus hostiles à l’Homme comme l’Antarctique ou le désert des Mojaves.

Rachel Sussman vient de publier son dernier livre, intitulé The Oldest Living Things In The World (« les êtres vivants les plus vieux du monde ») avec l’aide de l’Université de Chicago. Ce livre de plus de 300 pages contient les photographies de Sussman, des essais, des infographies ainsi qu’une préface signée par les scientifiques renommés Carl Zimmer et Hans-Ulrich Obrist.

 

La Llareta, vieille d’au moins 3 000 ans – Désert d’Atacama, Chili

 

Le baobab de Sagole, vieux d’au moins 2 000 ans – Parc national Kruger, Afrique du Sud

 

Stromatolites vieux de 2 000 à 3 000 ans – Carbla Station, Ouest de l’Australie

 

Lichen géographique vieux de 3 000 ans – Sud du Groenland

 

Welwitschia mirabilis vieille de 2 000 ans – Désert du Namib, Namibie

 

Armillaria vieux de 2 400 ans – Parc national de Malheur, Oregon (États-Unis)

 

Brain coral vieux de 2 000 ans – Speyside, Tobago

 

Pando, colonie de peupliers faux-trembles, vieille de 80 000 ans – Fish Lake, Utah (États-Unis)

 

Le General Sherman, séquoia vieux de 2 200 ans – Parc national de Sequoia, Californie (États-Unis)

 

Deux pins Bristlecone vieux d’au moins 5 000 ans – White Mountains, Californie (États-Unis)

 

Epicéa commun vieux de 9 550 ans – Suède

 

Actinobacteria sibérien vieux de 400 000 ans – Copenhague, Danemark

 

Mousse antarctique vieille de 5 500 ans – Elephant Island, Antarctique

 

14. Jōmon Sugi, un cèdre japonais vieux d’entre 2 180 et 7 000 ans – Yakushima, Japon

 

Il est fascinant de voir que tous ces organismes ont résisté aux rudes conditions climatiques et atmosphériques de notre planète, ils ont ainsi pu survivre pendant plusieurs millénaires pour certains ! Malheureusement, malgré une telle longévité, on trouve cela un peu triste de voir que ces êtres vivants séculaires risquent à tout moment de disparaître par la main de l’Homme. Auriez-vous imaginé que de tels organismes puissent vivre aussi longtemps ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de