— JHDT Productions / Shutterstock.com

Cela fait plus de sept mois que le Covid-19 est entré dans la vie quotidienne de la majorité de la population mondiale. Etant passé de simples faits divers en Chine à une dangereuse pandémie mondiale, le coronavirus a désormais atteint de nouveaux paliers : la maladie a désormais touché plus de 10 millions de personnes dans le monde et a entraîné plus de 500 000 décès.

Un bilan inquiétant pour les États-Unis

Malgré toutes les mesures qui ont été prises pour éviter la propagation du Covid-19, la pandémie continue de faire rage et le nombre d’infections et de décès continue d’augmenter. Au cours des six derniers jours, plus d’un million de nouveaux cas ont été signalés dans le monde. Actuellement, le nombre de personnes infectées a largement dépassé les 10 millions et le nombre de décès est à plus de 500 000, a rapporté l’université Johns Hopkins.

Plus de 20 % de tous les décès signalés causés par le Covid-19 dans le monde se sont produits aux États-Unis. C’est également le pays avec le plus grand nombre de personnes infectées, avec près de 2,6 millions d’infections au Covid-19, ce qui représente environ 25 % du total mondial. Avec l’allègement des mesures de confinement dans le pays, le nombre de cas aux États-Unis a grimpé de manière alarmante et de nouveaux épicentres sont apparus, notamment dans le Texas, en Floride et en Arizona, a rapporté le Washington Post.

De plus, les États-Unis ont connu un record en termes de nombre de personnes infectées en une seule journée avec 40 173 cas signalés à la date du 26 juin, a rapporté CNN. Quoi qu’il en soit, l’État le plus touché par la maladie reste New York avec près de 393 000 personnes infectées. Face à cette explosion du nombre de cas, certains États considèrent le retour au confinement, malgré la controverse liée à cette mesure.

Une pandémie qui progresse dans le monde entier

Les États-Unis sont ensuite suivis du Brésil, du Royaume-Uni, de l’Italie et de la France en termes de nombre de personnes décédées ; et suivis du Brésil, de la Russie, de l’Inde et du Royaume-Uni en ce qui concerne les personnes infectées. Il est cependant à prévoir que le Brésil puisse dépasser les États-Unis en ce qui concerne le nombre de cas positifs au Covid-19. Cette hausse des cas au Brésil est notamment due au manque de mesures pour lutter contre l’épidémie, a rapporté Business Insider.

Le virus est ainsi présent sur tous les continents et si certains pays occidentaux commencent peu à peu à maîtriser la propagation, la pandémie ne devrait culminer en Afrique et dans le sud de l’Asie qu’à la fin du mois de juillet, a rapporté la BBC. En ce qui concerne la France, elle se trouve en treizième position en termes de nombre d’infections avec environ 165 000 personnes testées positives au Covid-19 et un peu plus de 29 000 décès. Pour l’instant, le nombre de personnes hospitalisées dépasse les 8600.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de