Un mois après sa sortie sur Netflix, Dahmer – Monstre : L’histoire de Jeffrey Dahmer connaît un immense succès. Cette série est basée sur l’histoire vraie et sordide du serial killer Jeffrey Dahmer, aussi connu sous le nom de cannibale de Milwaukee. Si la plupart des faits relatés dans la série sont retranscrits avec exactitude, les créateurs ont aussi pris quelques libertés. Voici les différences majeures entre la véritable affaire et la série de Ryan Murphy.

Dahmer Netflix
© Netflix – Dahmer – Monstre : L’histoire de Jeffrey Dahmer / Allociné

9. Glenda Cleveland

La première différence entre la véritable histoire de Jeffrey Dahmer et la série Dahmer est le personnage de Glenda Cleveland interprété par Niecy Nash. Effectivement, Glenda Cleveland était bel et bien la voisine de Jeffrey Dahmer. Toutefois, elle ne vivait pas dans le même immeuble que Dahmer, mais celui d’en face. La voisine de palier de Dahmer était Pamela Bass. Pour simplifier l’intrigue et éviter une redondance entre les deux personnages, les scénaristes ont choisi de faire de Glenda Cleveland la seule « voisine » présente dans la série. Cependant, la fameuse scène du sandwich s’est réellement passée entre Pamela Bass et Jeffrey Dahmer. De même, Glenda Cleveland a bel et bien assisté au moment où la police laisse le jeune Konerak Sinthasomphone entre les mains de Dahmer. Les deux femmes ont aussi réellement appelé plusieurs fois la police, leur signalant des faits très bizarres chez Dahmer. A chaque fois, en vain.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Compson
Compson
1 mois

Ben je dirais que c’est très aseptisé, tant au niveau des personnages, que de l’image et de la mise en scène. Trop lisse, trop Photoshopé. Bref ça manque d’impact car ça manque de grain, de salissure. C’est traité comme n’importe quelle série américaine, stéréotypée, avec Cliffnagers à 2 balles. Ça… Lire la suite »