6 symptômes méconnus qui vous aideront à prévenir une crise cardiaque

Crise-cardiaque-shutterstock-2 Un homme fait une crise cardiaque via Shutterstock

En France, environ 2400 personnes meurent chaque année d’un infarctus du myocarde. Ajoutées aux maladies du coeur en tous genres, les crises cardiaques présentent donc un réel danger, et ce, pour toute la population, même si les séniors sont les plus touchés. Dès lors, pour s’en prémunir, l’un des points importants reste la connaissance des symptômes de ces dysfonctionnements du coeur, dont certains sont moins connus que d’autres. Le DGS vous présente 6 signes annonciateurs des problèmes cardiaques dont vous ne soupçonniez sûrement pas l’existence.

Lors d’un infarctus du myocarde, hommes et femmes manifestent souvent les mêmes symptômes, comme des douleurs ou pressions dans le poitrine, le cou, la mâchoire, les bras ou le dos, une fatigue inhabituelle, un essoufflement, une toux, des nausées et vomissements. En revanche, le docteur Joseph Fritz, de l’université de l’État américain de l’Alabama, explique tout de même que les infarctus peuvent se manifester différemment chez les deux sexes.

Crise-cardiaque-shutterstock-1 Un homme fait une crise cardiaque via Shutterstock

Chez les hommes spécifiquement, une crise cardiaque peut s’accompagner parfois d’un sentiment de faiblesse, de sueurs froides ou de vertiges. Chez les femmes, l’évènement peut davantage se manifester par des troubles du sommeil, des indigestions ou de l’anxiété. Toutefois, le docteur Fritz rappelle que chaque crise cardiaque est différente et que les symptômes ne correspondent pas toujours à un schéma type. Cela implique donc qu’il ne faut jamais ignorer les manifestations possibles d’un infarctus et ne pas hésiter à requérir des soins médicaux.

Preuve de la différence homme-femme face à l’infarctus : selon l’American Heart Association, les femmes sont plus susceptibles que les hommes de mourir durant l’année suivant leur première crise cardiaque. Cela s’explique par le fait que si les deux sexes éprouvent des douleurs thoraciques comme symptôme primaire, les femmes, elles, présentent aussi des symptômes plus vagues et atypiques, comme des douleurs au dos ou à la mâchoire, des nausées ou un sentiment d’effroi.

Crise-cardiaque-femme-shutterstock Une femme fait une crise cardiaque via Shutterstock

Dès lors, les femmes ont davantage tendance à moins reconnaitre, ou même à nier les symptômes d’une crise cardiaque, ce qui représente pour elles, comme pour toutes les victimes d’un infarctus, un réel danger sanitaire. Ainsi, pour identifier tous les symptômes que peuvent rencontrer ces patients, le docteur John Erwin, cardiologue au Texas A&M Health Science Center, a identifié six symptômes parmi les plus courants de dysfonctionnements cardiaques qui ne doivent pas être négligés.

Car si elles sont souvent considérées comme mineures, ces manifestations de l’infarctus résultent tout de même d’un organe cardiaque défaillant. Ainsi, dès lors que le coeur présente une anomalie, des symptômes se manifestent souvent dans le reste du corps et peuvent annoncer une crise cardiaque.

crise-cardiaqueUn homme a une douleur au cœur via Shutterstock


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux