Ne vous fiez pas à son apparence, cette crevette-mante a le coup de poing le plus puissant du monde

Ne vous fiez pas à son apparence, cette crevette-mante a le coup de poing le plus puissant du monde

La crevette-mante paon est l’une des espèces animales les plus joliment colorées de la nature. Mais il ne faut pas se fier à la fabuleuse apparence de cette créature. Les Odontodactylus scyllarus sont des animaux marins extrêmement rapides et robustes. Ces crevettes ont beau ne mesurer que dix centimètres de long, elles comptent parmi les animaux les plus forts au monde. Elles utilisent leurs poings (qui ressemblent plutôt à des coudes), pour frapper leurs proies avec la force…du tir d’un fusil de calibre 22 ! Les crevettes-mantes utilisent cette force incroyable pour chasser leur nourriture, et pour casser facilement les coquilles des proies, comme les crabes et les palourdes.

MALGRÉ LEURS HOMONYMES, LES CREVETTES-MANTE PAON

NE SONT PAS DES CREVETTES, MAIS DES STOMATOPODES

L’Odontodactylus scyllarus, ou crevette-mante paon, ou encore Squille multicolore est un crustacé de l’ordre des Odontodactylidae. Elle est magnifiquement colorée de vert, de bleu et de rose, et a une coloration similaire à celle d’un paon. La crevette-mante vit dans les eaux chaudes de l’Indo-Pacifique et construit des terriers en forme de U dans des substrats de gravier. L’Odontodactylus scyllarus appartient à l’ordre des stomatopodes, qui est un clade important et diversifié de crustacés marins. Tous les stomatopodes ont des appendices spécialisés pour la chasse ou le martèlement des proies.

Les crevettes-mantes utilisent le talon arrondi des appendices de leurs carapaces pour cogner les proies, générant une puissance extraordinaire. Des études récentes ont montré qu’ils pouvaient produire des forces équivalant à des milliers de fois leur poids corporel. En outre, leur appendice se déplace si rapidement dans l’eau que celle-ci se vaporise dans un processus appelé « cavitation » ! L’effondrement explosif de ces bulles de cavitation génère des forces substantielles qui suivent chaque coup de marteau.

Les caractéristiques de la crevette-mante

L’Odontodactylus scyllarus est l’une des crevettes les plus grandes trouvées dans la nature. Sa taille varie de 3 à 18 cm. Il y a environ 400 espèces différentes de crevettes-mantes. La crevette mante est un animal agressif qui, une fois son terrier trouvé ne s’en éloigne pas beaucoup, à moins que la chasse ou des facteurs extérieurs ne l’obligent à se déplacer. Bien qu’elles partent parfois à la chasse, les crevettes-mantes préfèrent tendre des embuscades aux proies qui s’approchent de leurs logis. Elles vivent partout où l’on trouve des environnements marins peu profonds, subtropicaux et tropicaux, et ont une durée de vie comprise entre 4 à 6 ans.

Outre ses super poings, la crevette-mante a également la particularité d’avoir une vision exceptionnelle. Elle utilise sa vue étonnante et sa capacité à voir la lumière polarisée circulairement pour voir ses proies. Les crevettes-mantes ont le spectre visuel le plus large de tous les animaux marins ou terrestres. De nombreuses recherches scientifiques étudient donc les yeux de la crevette-mante pour tenter de construire de petites caméras capables de voir les cellules cancéreuses très tôt. Comme pour les homards, les yeux de la crevette-mante sont sur des tiges que la crevette peut déplacer, et ce qui leur permet de bouger leurs yeux dans différentes directions.

ELLES SONT RAREMENT CONSERVÉES DANS LES AQUARIUMS, CAR ILS TUENT TOUS LES AUTRES ANIMAUX AQUATIQUES QUI LES CÔTOIENT

La crevette-mante est carnivore. Leurs proies comprennent les gastéropodes, les crustacés et les bivalves. Dans la nature, ils peuvent se nourrir d’autres espèces de crevettes, mais les crabes sont leurs proies préférées. Lorsqu’elles sont en captivité, on sait que les crevettes-mante attaquent et mangent aussi des poissons. Si les squilles multicolores sont elles-mêmes des prédateurs, ils n’ont pas beaucoup de prédateurs connus. Elles ont cependant été trouvées dans les estomacs d’albacore (des thons jaunes). Les plus petits individus, en particulier, peuvent être la proie des gros poissons du récif.

Le comportement de la crevette-mante paon

Les crevettes-mantes paon sont des chasseurs très agressifs et sont actives tant le jour que la nuit. Elles sont généralement solitaires en dehors de l’accouplement. Lorsque les crevettes-mantes se reposent, elles se cachent généralement dans leurs terriers en forme de U qu’elles créent à la base du corail. Les Odontodactylus scyllarus sont connues pour être territoriales, c’est-à-dire qu’elles peuvent se battre les unes contre les autres dans des conflits liés à leurs territoires. Comme lorsqu’elles chassent, les crevettes-mantes font alors parler les poings.

EN PLUS D’ÊTRE PARTICULIÈREMENT SOLITAIRES, LES CREVETTES-MANTE PRATIQUENT LA MONOGAMIE LORSQU’ELLES SE REPRODUISENT

Les puissantes frappes de la crevette-mante sont alimentées par une force élastique, ce qui signifie que plus les appendices sont éloignés, plus la frappe est forte. Les coups de poing de la crevette peuvent atteindre des vitesses allant jusqu’à 20 mètres par seconde. Chaque coup génère en fait deux coûts, l’un de l’impact du membre lui-même d’une puissance de 400 à 1500 Newtons ; et l’autre de l’explosion d’une bulle de cavitation créée lors de l’impact initial d’une puissance pouvant atteindre les 500 Newtons. Lorsque les crevettes-mantes sont tenues en captivité, on sait qu’elles sont capables de briser la vitre de leur aquarium…

L’importance de la crevette-mante pour les humains

Contrairement à un grand nombre d’animaux marins, les crevettes-mantes ne sont pas consommées en guise de nourriture, et ne possèdent pas de toxines utilisées dans le cadre pharmaceutique. Par contre, les yeux incroyables de la crevette sont la base de recherche de développement de microcaméras qui servent à détecter le cancer à un stade précoce. Un groupe interdisciplinaire de scientifiques a même déjà réussi à développer un prototype de caméra inspiré par la squille multicolore.

Les crevettes-mantes jouent un rôle important dans les écosystèmes marins, en régulant le nombre d’autres espèces et en favorisant une plus grande diversité biologique. Étant donné leurs incroyables capacités, il n’est pas étonnant d’apprendre que les crevettes-mantes ne sont pas catégorisées en tant qu’animal en voie de disparition. Il est à noter qu’à cause de la difficulté que l’on rencontre à les garder en captivité, les observations de la squille multicolore sont généralement réalisées dans leurs habitats naturels.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux