— © Netflix – Le Prince des Dragons / Allociné

Alors que la saison 3 débarque le 22 novembre sur Netflix, l’un des créateurs du Prince des Dragons redoute une annulation de la série. Selon lui, Netflix se baserait sur des données qui sont malheureusement peu représentatives de la qualité de la série.

Aaron Ehasz, réalisateur d‘Avatar : The Last Airbender, affirme que l’avenir est plus qu’incertain pour sa dernière création Netflix : Le Prince des Dragons. En effet, la conception de la plateforme met plus en avant la première saison des nouvelles séries du moment. La plateforme calculerait plus la rentabilité d’une série, préférant souvent faire du one-shot. Cependant, certaines séries prennent de l’ampleur après plusieurs saisons mais elles n’ont pas le succès qu’elles méritent à cause de la politique de Netflix.

Depuis le début de l’année, Netflix a ainsi multiplié les annonces d’annulations de séries pourtant appréciées ou novatrices. Ce fut le cas de The OA, Tuca & Bertie ou One Day at a Time. Si Aaron Ehasz a annoncé vouloir faire 7 saisons à sa série, il s’est exprimé sur la situation compliquée à laquelle est confronté Le Prince des Dragons sur Polygon.

« En raison de la nature de l’interface de Netflix, ils recueillent beaucoup de données qui donnent l’impression que les séries avec moins de saisons sont plus efficaces en termes de combien de téléspectateurs et combien d’heures de visionnage vous générez. » Comme la plateforme recommande les premières saisons de ses programmes, celles-ci sont plus susceptibles d’être visionnées mais également d’être mises de coté si le contenu ne plait pas.

Il a également ajouté espérer « que les dirigeants de Netflix et les personnes qui prennent les décisions puissent voir que les plus grands succès de la télévision ont pris le temps de s’installer. Espérons qu’ils pourront commencer à voir au-delà des données déformées bizarres qu’ils recueillent et qu’ils reconnaîtront que les vrais grands succès sont des choses qui ont pris de l’ampleur plus tard. »

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de