Des chercheurs canadiens ont récemment montré que les symptômes gastro-intestinaux pouvaient constituer le signe d’une infection par le SARS-CoV-2, y compris lorsque ceux-ci n’étaient pas accompagnés de troubles respiratoires.

Trente-six publications analysées

Environ un patient sur cinq atteint de Covid-19 ne présenterait que des symptômes gastro-intestinaux, selon une méta-analyse menée par des chercheurs de l’université d’Alberta (Canada) et publiée dans la revue Abdominal Radiology. Pour parvenir à ces conclusions, l’équipe a examiné 36 études publiées entre le 31 mars et le 15 juillet 2020. Pour les chercheurs, de tels résultats suggèrent qu’une attention particulière lors d’examens d’imagerie abdominale pourrait faciliter le diagnostic de la maladie.

Si les symptômes gastro-intestinaux associés à une infection par le SARS-CoV-2 peuvent être très variables, ils incluent généralement perte d’appétit, nausées, vomissements, diarrhée et douleurs abdominales généralisées. La méta-analyse a montré que 18 % des patients ayant été testés positifs au Covid-19 souffraient de tels troubles, tandis que 16 % des cas pris en charge ne présentaient que ce type de symptômes.

« Il existe un nombre croissant de travaux montrant que les symptômes abdominaux sont répandus chez les patients atteints de Covid-19 », note Mitch Wilson, auteur principal de l’étude.

— Daria Serdtseva / Shutterstock.com

Des troubles visibles lors des examens d’imagerie

Les chercheurs ont également évoqué les troubles visibles lors des examens d’imagerie susceptibles d’indiquer une infection par le SARS-CoV-2. Ceux-ci comprennent l’inflammation de l’intestin grêle et du gros intestin, la présence d’air dans la paroi intestinale (pneumatose) ainsi qu’une perforation intestinale (pneumopéritoine). Bien qu’ils soient assez rares, ces troubles indiqueraient que les patients se trouvent à un stade avancé de la maladie.

« L’observation de tels troubles ne signifie pas nécessairement qu’un patient est atteint de Covid-19 », estime Wilson. « Cela pourrait être dû à une variété de causes potentielles. Mais l’une de ces causes potentielles est l’infection par le virus, et dans un environnement où le Covid-19 est très répandu, il s’agit d’une possibilité devant être sérieusement considérée par les praticiens. »

— Seasontime / Shutterstock.com

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de