Les routes du Costa Rica seront bientôt fabriquées à partir de plastique recyclé

Les bouteilles en plastique trouvent depuis plusieurs années une nouvelle utilité grâce au recyclage. Changées en emballages, en objets textiles ou en matériaux de construction, elles incarnent une manière plus écologique de consommer. Et au Costa Rica, elles serviront prochainement aux habitants à circuler sur de nouvelles routes faites en asphalte « vert ».

 

UN ASPHALTE FAIT EN MATÉRIAUX RECYCLÉS ?

D’ordinaire, l’asphalte utilisé pour recouvrir les routes est composé de bitume et de granulats. Cependant, le Costa Rica est en train de mettre au point une solution plus écologique pour redessiner ses routes.

Au sein de l’Université du Costa Rica, le Laboratoire national des matériaux et des modèles structurels est en train de mettre au point un asphalte vert, solution écologique mais également plus résistante destinée à recouvrir les routes du pays.

Pour créer ce nouvel asphalte, les chercheurs ont intégré des matières plastiques aux éléments classiques qui le composent. Il suffit de 1000 bouteilles pour créer une tonne d’asphalte. Peu de bouteilles sont donc nécessaires pour couvrir les routes, et cet asphalte vert serait également plus résistant à l’humidité, à l’impact des véhicules ainsi qu’aux aléas climatiques.

 

UNE NOUVELLE ROUTE VERTE PROCHAINEMENT TESTÉE

Si la recette de ce nouvel asphalte est déjà connue, elle n’a pas encore été testée en conditions réelles. Un tronçon de la ville de Desamparados va donc être la première à expérimenter la route en asphalte vert.

Sur environ 500 m, l’asphalte vert va recouvrir une route et afin de tester sa résistance, une autre route de 500 m en bitume traditionnel sera coulée. D’ici 2 à 4 mois, les chercheurs auront les résultats de cette expérience et pourront juger de la résistance du bitume vert.

Pour Gilberth Jiménez, le maire de Desamparados, « Ce projet fournira un matériau de meilleure qualité, en augmentant la durée de vie de l’asphalte » et incarne pour l’avenir un « modèle durable ». A terme, il pourra réduire l’extraction de matériaux nécessaires à l’élaboration du bitume classique et contribuer à la réduction d’émissions de gaz à effet de serre.

 

UNE INITIATIVE PAS COMPLÈTEMENT INÉDITE ?

Utiliser des bouteilles en plastique pour recouvrir les routes sonne comme une innovation inédite, mais c’est loin d’être le cas. A travers le monde, plusieurs pays ont adopté cette asphalte plus écologique en l’appliquant sur leurs routes. Parmi les pays concernés se trouvent notamment l’Angleterre, le Canada et l’Inde. Cela reste néanmoins une première pour l’Amérique latine car le Costa Rica sera le premier pays du continent à l’adopter.

Cette démarche vient s’ajouter à la longue liste des actions écologiques déjà menées par le pays. Cherchant à la fois à réduire son empreinte écologique tout en offrant à ses habitants de meilleures conditions de vie, le Costa Rica est devenu un exemple pour le monde. Le pays a été élu pays le plus écologique du monde plusieurs fois et grâce à ces nouvelles routes en asphalte vert, il continue ses efforts.


Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre.

— Ernest Hemingway