— Plague Inc / Ndemic Creations

On dit souvent que le meilleur moyen de vaincre sa peur est de la regarder en face. Peut-être cela justifie-t-il la hausse spectaculaire du jeu de simulation Plague Inc. sur l’App Store. Son créateur rappelle cependant au public qu’il s’agit d’un jeu, et non d’un modèle scientifique.

Le coronavirus n’en finit plus d’affoler le monde. On compte 106 morts et plus de 4.000 personnes contaminées en Chine, tandis que le premier cas de contamination entre humains sur le sol européen a récemment eu lieu en Allemagne. Mais le virus affole également les écrans puisque Plague Inc. est devenu le jeu payant le plus téléchargé sur l’App Store chinois ces dernières semaines.

Dans ce jeu de simulation, il faut exterminer l’humanité en faisant muter une maladie afin de la rendre la plus mortelle et la plus infectieuse possible. Pour cela, le joueur a la possibilité de choisir un type d’épidémie (virus, bactérie, parasite, nano-virus, bio-arme, prion, fungus), le mode de transmission (dans l’air, par contact, etc.) et ses symptômes et ses capacités (résistance aux médicaments, mutation…).

Dans cette partie, le virus a profité des déplacements des individus pour s’étendre dans le monde entier — Plague Inc / Ndemic Creations

Le créateur du jeu James Vaughan voit dans ce pic de téléchargements la volonté de comprendre comment fonctionne une épidémie et comment se propage le virus, dans un monde globalisé où tous les pays sont connectés. Les studios Ndemic Creations ont déclaré :

« L’épidémie de coronavirus en Chine est véritablement préoccupante et nous avons reçu de nombreuses demandes de la part de joueurs et de médias. 

Plague Inc. est lancé depuis huit années maintenant et, à chaque épidémie, nous constatons une hausse du nombre de joueurs, puisque les joueurs cherchent à en savoir davantage sur la manière dont les maladies se propagent, ainsi que les complexités des épidémies virales. 

Nous avons conçu le jeu de manière à le rendre réaliste et informatif, tout en ne le rendant pas sensationnaliste aux yeux des véritables problèmes de ce monde. Le jeu a été reconnu par le CDC  (ndr : la principale agence du gouvernement fédéral des États-Unis chargée de la protection de la santé publique) ainsi que d’autres organisations médicales dans le monde. 

Malgré tout, souvenez-vous s’il vous plaît que Plague Inc. est un jeu, et non pas un modèle scientifique. L’épidémie actuelle du coronavirus est une situation réelle qui impacte un très grand nombre de personnes. Nous recommandons toujours aux joueurs d’obtenir leurs informations directement depuis leurs autorités de santé locales. »

Le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) aux États-Unis considère cependant le jeu comme un « outil d’enseignement du public sur les épidémies et la transmission des maladies » qui propose une façon originale de « sensibiliser » sur l’épidémiologie, la transmission des maladies et la santé publique.

Les studios ont invité le public à consulter des sites d’informations référencés pour plus d’informations sur le coronavirus.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de