activité sociale
— Supavadee butradee / Shutterstock.com

1. S’engager dans une activité sociale

L’isolement social et la solitude sont des facteurs de risques de la démence qu’on oublie souvent. Autrement dit, un engagement dans une activité sociale peut également réduire le risque de déclin cognitif et aider à prévenir la démence, surtout chez les personnes âgées. Il existe de nombreuses façons pour les adultes et les personnes âgées de devenir socialement actifs, notamment en rejoignant un club ou un groupe, en devenant bénévole ou en rejoignant un centre de conditionnement physique communautaire.

Par ailleurs, une poignée quotidienne de myrtilles réduirait le risque de démence.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments