Librairies et confinement
— LStockStudio / Shutterstock.com

En manque de lecture ? Bonne nouvelle ! La date de déconfinement approche à grands pas et certaines librairies ont pris les choses en main. Une solution pour égayer vos derniers jours d’enfermement a été mise en place.

Les librairies essayent de reprendre leur activité

Depuis le 17 mars, les librairies sont considérées comme des commerces non essentiels dans le quotidien des Français. Avec cette malheureuse affirmation, elles subissent une énorme perte de chiffre d’affaires qui fragilise le secteur.

Après six semaines de confinement, les librairies indépendantes ont usé de nombreux stratagèmes pour occuper les Français durant ces longues journées chez eux. En effet, il est impératif de respecter l’ensemble des mesures de sécurité, à savoir : laisser le mètre de sécurité entre chaque personne et avoir un contact le plus bref possible entre client et vendeur. Autrement dit, la vente en magasin est tout bonnement impossible.

Quand le Furet, la Fnac ou Cultura mettent à disposition de très nombreux ebooks en ligne, d’autres en profitent pour lancer un nouveau système. Il s’agit du « Click & Collect ». Cette nouvelle fonctionnalité permet aux clients de commander des livres en ligne et de venir les récupérer en magasin.

Comment profiter du « Click & Collect » ?

Rien de plus simple ! Afin de garder ses distances, vous passez votre commande en ligne ou par téléphone et allez la récupérer directement en magasin. Mais attention, l’attestation de sortie doit être dûment complétée avec la case « achats de première nécessité » bien cochée. Hors de question de flâner dans les rayons, le déplacement doit être aussi court que possible.

La France compte 3 200 librairies indépendantes, relate le Huffington Post, et seulement 339 d’entre elles participent à cette reprise progressive d’activité. Avec le déblocage d’une enveloppe d’urgence de 20 millions d’euros, seuls 5 millions sont dédiés au secteur du livre. Au final, le Fonds de solidarité national souhaite verser entre 1500 et 2000 € à destination de chaque librairie. Il espère aller jusqu’à 5000 € pour éviter des fermetures à la chaîne.

Le site LivresHebdo partage une carte interactive qui rassemble les librairies qui participent à ce nouveau système de vente pendant le confinement. Si vous tenez une librairie et souhaitez participer au Click & Collect, rendez-vous sur le site de LivresHebdo pour vous recenser.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de