Cette vidéo montre les structures du langage très développées chez le tamarin à crête blanche, présentant plus de 38 appels distincts dans des variations de cris, de gazouillis et de sifflements. Les sons que produit le tamarin varient en fonction de la situation (danger, présence familiale, alimentation…) mais aussi du contexte dans lequel il se trouve : ainsi, le petit singe ne communique pas de la même manière avec ses pairs au-delà d’une certaine distance ! 

Massivement traqué pour des tests en recherche bio-médicale avant 1976, le tamarin à crête blanche vit aujourd’hui dans des régions forestières réduites à 5 % de la taille qu’elles avaient auparavant, en Colombie. En danger critique d’extinction, il ne resterait plus que 6000 spécimens, dont seulement 2000 à 3000 à l’état sauvage.  

Ces découvertes sur les structures linguistiques de l’animal sont donc d’autant plus importantes que l’extinction du primate menace : pouvoir comprendre et prouver son niveau d’intelligence permet de rappeler la proximité de l’homme avec le règne animal, et peut-être d’engager des actions pour mieux le sauver.

[Des sous-titres en français sont disponibles.]

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de