Le 20 juillet 1969, Neil Armstrong mettait les pieds pour la première fois sur la Lune. Pour l’occasion, l’astronaute est vêtu d’une combinaison spatiale sur mesure conçue par… une société de lingerie ! 

Lorsque Neil Armstrong a marché pour la première fois sur la Lune en juillet 1969, celui-ci portait une combinaison spatiale entièrement sur mesure. Ce modèle du nom de A7L a à l’époque coûté 100 000 dollars, soit plus de 670 000 dollars aujourd’hui, autrement dit plus de 584 000 euros.

Mais le fait le plus surprenant au sujet de cette combinaison spatiale est qu’elle a été imaginée et réalisée par un fabricant de lingerie. En effet, son créateur est Playtex, International Latex Corporation, célèbre société de lingerie américaine. 

Confectionner cette combinaison spatiale n’était en réalité par une simple affaire : l’entreprise devait fabriquer une combinaison capable d’offrir une atmosphère pressurisée à l’astronaute et résistante à des températures extrêmes, soit comprises entre -233 °C et 123 °C. Ce modèle devait de surcroît conserver suffisamment de souplesse et de mobilité afin de permettre à l’astronaute de réaliser un bon nombre de mouvements. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de