― miroslav chytil / Shutterstock.com

7. Le cœur des girafes

Contrairement aux êtres humains, les girafes ont naturellement réussi à résoudre leur problème d’hypertension artérielle. Les girafes ont en effet une tension artérielle extrêmement élevée en raison de leur long cou, afin que leur cerveau reçoive suffisamment de sang. Pour résister à une tension artérielle très élevée en permanence, le cœur de la girafe fonctionne différemment des autres mammifères : il a un rythme électrique prolongé, ce qui permet de pomper plus de sang à chaque battement. De plus, les cellules du cœur de la girafe présentent plusieurs mutations génétiques qui empêchent le développement d’une fibrose.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments