— miami beach forever / Shutterstock.com

Maux de tête, nausées, vertiges, diarrhée, perte d’appétit, fatigue… voilà ce qui nous attend après une soirée bien arrosée. Reconnus comme les symptômes de la gueule de bois, ces derniers sont non seulement provoqués par la déshydratation et la chute du taux de glycémie, mais également par la propagation du composé chimique toxique appelé « acétaldéhyde » dans notre corps. Récemment, des chercheurs indiens ont élaboré un cocktail qui pourrait nous éviter tous ces désagréments.  

La gueule de bois : une intoxication alcoolique

Le lendemain des fêtes, notre organisme s’efforce d’éliminer l’alcool contenu dans le sang. Cela nécessite beaucoup de travail au niveau du foie, qui peut éliminer environ 35 ml d’alcool en une heure au maximum, ce qui équivaut à un verre de vin ou à une bière. Durant ce processus, le cerveau rencontre des difficultés à sécréter l’hormone antidiurétique dont le rôle est de favoriser la réabsorption de l’eau par l’organisme. Cela explique la déshydratation.

La gueule de bois est également une intoxication alcoolique. Après avoir bu, notre foie métabolise l’alcool et le transforme en acétaldéhyde, un composé chimique toxique. Ce dernier est d’abord produit par l’enzyme nommée alcool déshydrogénase (ADH). Une enzyme nommée aldéhyde déshydrogénase (ALDH) le transforme ensuite en acétate, une substance inoffensive. Cependant, la transformation de l’acétaldéhyde en acétate par l’ADLH prend du temps lorsque l’organisme en est saturé. Par conséquent, il produit des effets désagréables à l’instar d’un poison.

Une recette pour accélérer le processus de transformation de l’acétaldéhyde en acétate

Une équipe de chercheurs indiens de l’institut chimique de technologie de Mumbai a analysé plusieurs aliments pour mesurer leur pouvoir antioxydant et leurs effets sur les enzymes ADH et ALDH. Ils ont découvert dans leur étude parue dans Current Research in Food Science que certains aliments ont plus d’effets sur les enzymes. Par exemple, la poire augmente l’ADH de 90,98 % et le citron augmente l’ALDH de 33,47 %. En outre, ils ont également constaté que la vitamine C fait chuter l’activité des deux enzymes de 88 %.

En prenant compte de ces résultats, les chercheurs ont ensuite concocté un cocktail susceptible de guérir la gueule de bois. Dans leur recette, ils ont ajouté du citron doux, de la poire, de l’eau de coco, du concombre et de la tomate. Cependant, ils ont modifié leur formule pour avoir un meilleur goût. Finalement, ils ont retenu la recette suivante : 65 % de poire, 25 % de citron doux et 10 % d’eau de coco.

Il est toutefois impossible de garantir l’efficacité de cette recette anti-gueule de bois après chaque soirée puisque divers facteurs variables sont également à prendre en compte.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de