La CIA a tenté d’assassiner Fidel Castro 638 fois… en vain

Fidel Castro, chef d’État cubain pendant plusieurs décennies, s’est éteint le 25 Novembre 2016 à l’âge de 90 ans. Lorsqu’il était au pouvoir, les autorités américaines ont tenté de l’éliminer des centaines de fois avec des méthodes toutes plus farfelues les unes que les autres, sans jamais y parvenir.

Les relations entre les États-Unis et Cuba, surtout pendant la Guerre froide, ont toujours été extrêmement tumultueuses. À tel point que la CIA a pensé à tous les stratagèmes possibles pour venir à bout du dirigeant cubain et renverser son régime communiste. En 1975, une commission du Sénat américain a ainsi révélé que le 22 novembre 1963, jour où le président Kennedy a été assassiné, un membre de la CIA a remis un stylo empoisonné à une « taupe » cubaine afin de l’utiliser contre Fidel Castro.

2-castro

Il s’agit d’une tentative de meurtre parmi tant d’autres. Auparavant, les Américains ont tenté de discréditer le chef d’État en s’attaquant à son image. Ainsi, la CIA voulait disperser un produit chimique ayant les mêmes effets que le LSD sur un plateau de télévision où Fidel Castro devait imprégner un discours. Elle envisageait également de mettre ce même produit dans l’une des boîtes à cigares du commandant.

Au début des années 1963, les services techniques de la CIA ont pensé à empoisonner une tenue de plongée. Les agents ont également étudié le fait de piéger un coquillage, car Fidel Castro était un grand adepte des sorties sous-marines. Encore plus farfelue, l’Agence américaine a lancé un projet nommé « La Barbe » qui prévoyait de minimiser l’influence de Fidel Castro. En effet, lors d’une interview donné à une télévision américaine, il déclara « Ma barbe signifie plein de choses pour mon pays. » Le but était d’imprégner les chaussures du dictateur avec une substance chimique dépilatoire.

1-castro

Lors d’un voyage à l’étranger, La CIA avait pour espérance que Fidel Castro chausse ses chaussures dans le couloir d’un hôtel pour les faire cirer. Cependant, le projet fut abandonné, car Castro annula son déplacement. La commission Church, une commission du Sénat américain chargé de superviser les services comme la CIA, aurait compté plus de huit projets d’assassinat.

La pègre de Las Vegas, un milieu social composé la plupart du temps de truands et d’escrocs comme la mafia, et les Cubains anticastristes exilés à Miami étaient souvent appelés pour participer à ces tentatives. Dans un documentaire de 2006, les anticastristes ont recensé plus de 638 projets d’attentats.

3-castro

La plupart n’ont jamais été mis à exécution, mais les moyens déployés étaient astronomiques. On parle de pilules, de cigares et stylos empoisonnés, ainsi que d’armes bactériologiques. Malheureusement pour la CIA, le célèbre dictateur a toujours eu un sens aigu de la sécurité et un instinct à toute épreuve, qui lui ont permis de déjouer tous les pièges de ses ennemis.


Parmi les êtres humains, on ne reconnaît pleinement l’existence que de ceux qu’on aime

— Simone Weil