— JLStock / Shutterstock.com

Même si la Chine se montre à bien des égards très traditionaliste, le pays aime également se montrer innovateur, surtout en ce qui concerne la course spatiale. Pour preuve, la Chine a construit une Lune artificielle afin de simuler la faible gravité de l’astre avec des aimants.

En 2018, la Chine avait déjà annoncé son intention de construire une Lune artificielle. Ce projet avait notamment pour objectif de créer un arc artificiel afin de refléter la lumière du Soleil durant la nuit afin de remplacer les éclairages publics énergivores. Mais cette fois-ci, la nouvelle Lune artificielle de la Chine a été conçue à des fins scientifiques. En effet, les scientifiques de l’Administration spatiale nationale chinoise ont conçu ce nouveau dispositif pour simuler l’environnement à faible gravité de la Lune, a rapporté le South China Morning Post. Des aimants seront notamment utilisés pour supprimer la gravité.

Avec cette installation, les scientifiques espèrent acquérir de nouvelles informations pour l’exploration lunaire. Ainsi, il ne s’agit pas vraiment d’un astre qui sera déployé dans le ciel, mais plutôt d’une pièce où la gravité est très faible et dans laquelle les chercheurs ont créé un paysage lunaire artificiel, composé de roches et de poussière aussi légères que celles trouvées à la surface de la Lune. En termes de taille, la pièce est très petite, dans la mesure où elle ne mesurera que 60 centimètres de diamètre. S’il n’y aura même pas assez de place pour un être humain adulte, cette taille sera parfaitement adaptée aux expériences qui y seront menées.

Certes, quand on entre dans les détails, cette Lune artificielle chinoise est bien moins impressionnante que ce que l’on imaginait, mais nul doute qu’elle aidera les scientifiques à réaliser de grandes découvertes.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments