15 chiffres alarmants qui montrent à quel point les oiseaux sont en danger

Lorsque l’on évoque le braconnage et les espèces menacées, on pense davantage aux éléphants, aux rhinocéros et à tous ces grands animaux chassés pour leurs cornes et leurs défenses (en ivoire). Pourtant, les oiseaux sont également en danger et il y a urgence. Le DGS dresse l’étendue des dégâts, chiffres à l’appui.

 

Un oiseau est braconné chaque minute en France

visu-oiseaux-2Deux chasseurs qui ont tué un oiseau via Shutterstock

C’est un fait, chaque minute en France, un oiseau est braconné, et ce dans l’illégalité la plus absolue. Une terrible statistique qui prouve qu’il est très urgent d’agir. Les raisons sont multiples : les oiseaux sont des proies de choix depuis toujours et ils sont aussi plus vulnérables que des gros gibiers (sangliers par exemple).

 

Chaque année 522 000 oiseaux protégés sont ainsi massacrés dans notre pays

visu-oiseaux-14Comme révélé plus tôt, la France est un pays de chasseurs. C’est souvent au nom de la tradition que les oiseaux protégés sont tués, parce qu’ils sont à la fois rares et leur viande appréciée par les initiés. Si des règles sur la chasse existent, elles ne sont hélas pas toujours respectées. Ainsi, plus de 520 000 oiseaux protégés sont massacrés en France chaque année.

 

30 000 ortolans sont tués à chaque fin d’été dans les Landes

visu-oiseaux-8L’ortolan fait partie des oiseaux protégés les plus touchés dans l’Hexagone. Entre 1960 et 1990, l’espèce a carrément disparu de 17 départements. A chaque fin d’été dans les Landes (département français du Sud-Ouest), l’espèce est abondamment capturée. Maintenus en captivité durant quelque temps, les individus sont engraissés avant d’être finalement tués (le plus souvent par noyade). Finalement, ils seront vendus ou consommés. En effet, ce petit oiseau est très prisé pour sa chair délicate et raffinée.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux