grippe-espagnole

Entre 1918 et 1920, la grippe espagnole a tué entre 80 et 100 millions de personnes à travers le monde 

La grippe espagnole, aussi appelée « grippe de 1918 » (influenza en anglais), est due à une souche très virulente et contagieuse de la grippe qui s’est répandue en pandémie de 1918 à 1920. Elle serait la pandémie la plus mortelle de l’histoire dans un laps de temps aussi court, devant les 34 millions de morts (estimation) de la peste noire.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de